Publié le 8 Août 2013

 

 

Une matinée pas comme toutes les autres, c’est le premier jour de l’Aid El fitr qui célèbre la fin du  mois du Ramadan .Une fête du recueillement, de la prière, du pardon mais surtout du partage. Une fête ou personne n’est oublié .La visite du cimetière est un grand moment d’émotion, nos disparus  sont les plus grands présents dans nos pensées, la première visite après la prière est pour eux. Aller vers l’autre, demander pardon et  se réconcilier avec son prochain est un des plus grands enseignements du Ramadan. Une journée exceptionnelle pour tous dont voici les photos de son début.

-Ce matin après la prière, lieu la mosquée Imam Malek  dans notre quartier.

 

 

 

 

 

 

DSC02316.JPG

 

 

DSC02314

 

 

DSC02315

 

 

DSC02317

 

 

DSC02320

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 8 Août 2013

 

 

  images 5

 

 

 

Dans un discours prononcé, à l'ocasion de l'Aid El Fitre, à la mosquée Al Aksa, au Pakistan, l'Imam répondait à des questionnements de jeunes qui se demandent pourquoi leur Aïd était extrêmement ennuyeux. Quand ils comparent l’Aïd avec les fêtes mondaines ils arrivent à la conclusion qu’il est terne. En effet, à l’occasion de l’Aïd, il n’est pas prévu d’aller se divertir dans les salles de spectacle, d’aller au cinéma... En un mot il n’existe dans notre Aïd aucune de ces actions qui caractérisent les fêtes de ce monde. « Que devons nous faire ? », demandent-ils, « Nous sommes fatigués de rendre des visites de courtoisie, d’aller de maison en maison pour souhaiter « Aïd Moubarak » ; nous sommes contraints de consommer quelque chose dans toutes ces maisons et notre estomac, qui après le Ramadan n’est pas encore habitué à absorber beaucoup d’aliments, nous cause beaucoup de problèmes. » Plusieurs personnes en sont malades, certains souffrant de troubles digestifs et doivent consulter un médecin. Ils demandent si c’est là l’Aïd présentée par l’Islam, la meilleure des religions. Ils n’arrivent pas à comprendre pourquoi cette Aïd qui est si renommée est aussi ennuyeuse que cela.
L'Imam commença par la phrase suivante : L’Aïd n’est pas une fête de ce monde, pour argumenter son idée par un l'axiome qui dit toute action qui est accomplie en oubliant son but ultime produit l’ennui, et donna l'exemple de gens qui sont allés voir un match de hockey et que l’on leur demande d’assister à une démonstration de danse en attendant le début du match, il est fort probable que le terrain sera le théâtre de jets de pierres. Ces mêmes gens qui, en en temps normal, auraient pris beaucoup de plaisir à assister à une séance de danse soulèveraient un tel tollé que le match aurait été annulé. Donc l’une des causes de l’ennui c’est de se départir du but fixé.
pour dire ensuite que pour comprendre l’Aïd il faut comprendre l’arbre dont il est le fruit : cet arbre c’est le Ramadan. Tout comme on reconnaît l’arbre à ses fruits de même on peut reconnaître le fruit à l’arbre. Parfois le fruit nous aide à comprendre ce que doit être l’arbre. Si vous ne comprenez pas le fruit, alors examinez l’arbre et réfléchissez à ce que devrait en être le fruit. Le mois sacré du Ramadan nous apporte beaucoup de leçons, dont deux principales, qui sont en même temps le résumé de toutes les religions. L’une d’elle est l’adoration d’Allah. L’autre c’est de témoigner une sympathie sincère, de l’amour et d’un esprit d’entre aide à l’égard de l’humanité et de participer aux peines et aux bonheurs des autres.
Ce sont là les deux leçons importantes que nous enseigne le Ramadan. Si donc, sur cet arbre vous essayez d’accrocher un fruit autre que l’adoration d’Allah, et que vous essayez d’en tirer du plaisir selon vos désirs, vous serez complètement déçus. Sur cet arbre, il ne peut pas se trouver d’autre fruit que l’adoration d’Allah. Si vous célébrez votre Aïd après avoir compris le fruit de l’adoration, alors seulement vous jouirez de cette fête. Cette Aïd doit apporter le fruit du service à l’humanité. Si vous essayez de célébrer cette Aïd avec quelque autre objectif en tête, alors vous tomberez dans l’ennui.

Abdellah Babagayou (facebook)

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 8 Août 2013

 

 

AID.JPG

 

 

A tous les amis des blogs SIDI EL HADJAISSA et le blog DES ANCIENS SPORTIFS DE LAGHOUAT et tous les honorables LAGHOUATIS je souhaite mes meilleurs vœux à l'occasion de l'AID EL FITR et prie Dieu d'accepter notre carême INCHALLAH

VOTRE FRERE ET AMI DJOUDI HADJ ALI BEN BELKACEM

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 6 Août 2013

 

 

 

 

228544 271298776309991 772266639 n

 

 

 

A l’occasion de Aid El Fitr el moubarek, je souhaite à tous les musulmans une joyeuse fete , ainsi qu’à vos proches et ceux que vous aimez le plus au monde. Que Dieu vous garde et vous protège en cette heureuse occasion. 

« Que ce Aid El fitr vous trouve en bonne santé  !Que cette fête soit l'occasion, éventuellement, de la consolidation de la réconciliation, de la paix, de la fraternité, du pardon de nos péchés et de nos paroles et actes inconscients et involontaires. Que cette fête, soit aussi, une occasion pour nous rappeler, nos obligations et nos devoirs à l'égard des malades, handicapés, personnes âgées, pauvres sans familles, et ceux qui souffrent de maux et de fléaux.
Allah qu’Il agrée notre jeûne, Puisse ce mois avoir avivé notre attention à être, aux êtres, à L’univers... une école du respect, de la générosité et de l’amour. Que ce mois revienne à nous dans la santé et la sérénité.
, nous guide, nous protège des dérives et des dépassements, qu'il nous accorde sa Grâce Divine et qu'il pardonne nos péchés, IL est le Clément,le Miséricordieux.

Que cette fête soit l’occasion d’implorer Dieu, en faveur de la paix dans le monde, de la justice et de la dignité pour tous les hommes et j’ai une pensée pour tous ceux qui souffrent, que dieu soit avec eux.

Bonne fête ,je vous souhaite de passer une agréable journée entourés des gens que vous aimez , Saha Aidkoum mes amis .(H'med Boukhelkhal.)

376628 322751584488163 1485669625 n

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 6 Août 2013

 Si Abderahmane Rayane nous ouvre ses trèsors et nous fait un précieux cadeau en nous offrant des photos inédites.Pour tous nos amis sans plus attendre nous affichons ces photos qui datent de plus de trente ans.Bonne vision!

 

img091.jpg

Rayane ,Guelloula,Berdjakh,Cherifi Mostefa,Hedroug Orif(rahimahou Allah),Hadbaoui au fond Khelifa,Lahcen Takhi eT Dada lahcen.

 

img084.jpg

Sous un autre angle Noureddine M. en plus.

 

img090

Cherifi Noureddine,Hadj Aissa,Hadbaoui,Gourine ,Takhi.........

 

img087

 

Lahcen Dada ,Noureddine Mechoui,Hadbaoui Lakhdar,H'mida Lamri (rahimahou Allah.)

 

Merci Si Abderahmane pour ces photos qui nous rappelent le souvenir de nos amis disparus rahimahoum Allah!

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 5 Août 2013

 

 

 

 

 

A l'occasion de 27eme jour Ramadan 1434, le Groupe Ness El Khir Laghouat a décidé de rendre visite aux patients malades une visite qui va durer une heure et demi , 
Le but de cette visite est de rendre le sourire aux enfants souffrant des différentes maladies, en leurs offrant des cadeaux et des jouets.

 

1002592_608059932572026_1079663337_n.jpg

 

 

23317_608059825905370_548277347_n-copie-1.jpg

 

 

1002166_608058309238855_1803163138_n.jpg

 

 

1098264_608058755905477_543302319_n.jpg

 

Source NSK.

 


Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 4 Août 2013

 

 

 

 

En ce mois sacré du Ramadhan, je voudrai honorer et rendre hommage à ces personnalités que j’ai connues et que Laghouat qui les a vues naitre les pleure toujours.

Ils nous ont quittés pour un monde meilleur et ils restent à jamais dans nos cœurs et notre esprit, nous avons du mal à les oubliés Qu’ Allah les garde près de lui et leurs apportent la paix.

Ils étaient mes amis, mes ainés, mes pères, mes frères enfin tout simplement des Laghouatis et  nous les adorant toujours malgré leurs absences, nous les remercions  pour leurs complicités, et les moments de joie et de bonheur passé avec eux.

Je m’excuse pour ceux que je n’ai pas publier leurs photos mais cela arrivera dans les prochains jours si Dieu le veut Inchallah. Allah yarhemhou.

Reposer en paix mes chers amis  que Dieu vous bénisse et que le tout puissant vous accorde Sa Miséricorde et vous accueille dans son Eternel Paradis.   

 INA LILLAH OUA INA ILAHI RADJIOUN).

DJOUDI HADJ ALI BEN BELKACEM

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 2 Août 2013

 

 

 

 

1013670_550315378349601_796597506_n.jpg

 

 

 

ربي ها أنت ترى مكاني و تسمع كلامي و أنت أعلم من عبادك بحالي ربي شكواي لك لا لأحد من خلقك فاقبلني في رحابك في هذه الساعة المباركه، ربي إني طرقت بابك فافتح لي أبواب سمواتك و أجرني من عظيم بلائك، اللهم يا مسخر القوي للضعيف و مسخر الجن لنبينا سليمان و مسخر الطير و الحديد لنبينا داود و مسخر النار لنبينا ابراهيم(سخر لي عبادك الطيبين من حولي وسهل لي أموري وارزقني من حيث لا أحتسب) ، ربي بحولك و قوتك و عزتك و قدرتك أنت القادر علي ذلك وحدك لا شريك لك.. اللهم إني أسألك بخوفي من عظمتك و طمعي برحمتك أن ترزقني ما كان خيرا لي في ديني و دنياي و معاشي و عاقبة أمري عاجله و اجله، اللهم إني أشكو لك قلة حيلتي و هوان أمري و ضعف قوتي، اللهم إني أسألك أن تصرف عني شتات العقل و الأمر و التفكير، ربي اثرني و لا تؤثر على ، ربي انصرني و لا تنصر علي. إلهي ارحم ضعفي و فرج همي و اجبر كسري و امن خوفي و امطرني برزق من عندك لا حد له، و فرج من عندك لا مد له، و خير من عندك لا عدد له اللهم إن كان رزقي في السماء فأنزله وإن كان في الأرض فأخرجه وإن كان بعيدا فقربه وإن كان قريبا فيسره وإن كان قليلا فكثره وإن كان كثيرا فبارك لي ڤيہٌ اللهم ولمرسلها مثل ذلك ،، يارب في هذه الساعه أسالك الراحه لكل مسلم ضاقت عليه دنياه وذرفت عيناه يا إلله أفرح قلوبا أنهكها التمني وبشر أصحابها بفررح لايذكرهم بوجعهم واسعد قلوبهم وأسعدنا بصحبتهم.اللهم إغفر لوالدى وادخلهم جنتك ياأرحم الراحمين. أمين اللهم وفق من ارسل لي الرساله ويسر له اموره بالدنيا والاخره وارزقه النظر الى وجهك الكريم واحسن خاتمته ووالديه وارزقه ضعف مايتمنى بالدنياوالاخره
وصل اللهم وسلم وبارك على نبينامحمد وعلى اله الطيبين الطاهرين

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 1 Août 2013

 

 

 

 

images 3

 

 

 

Le Cheikh lui-même n’était pas pressé de nous libérer, il avait l’air d’apprécier  le discours de mon collègue  puis  répondit  calmement. « Ah la Russie très beau pays, chargé d’histoire.» Et s’ensuit tout un récit sur l’histoire de ce grand pays de l’Europe de l’est .Le Cheikh parlait et ,on écoutait ses paroles  tout un discours magistral d’histoire .La révolution d’octobre ,les lieux ,les personnages historiques de ce pays ;Lénine, Le tsar Alexis, Raspoutine ,le drame des Romanov au complet,Trotski ,la contre révolution .Un exposé d’une période de l’histoire de l’humanité d’une richesse considérable dit avec une simplicité et une fluidité que je n’ai jamais connue à ce jour .Mon compagnon était figé ,les yeux grands ouverts devant tant de connaissance dont il n’avait à aucun moment soupçonné l’existence dans le bureau de ce grand monsieur  qui  portait des  vêtements traditionnels  , qui lui donnaient plus d’éclats , de beauté et de personnalité. A certains moments mon camarade me regardait ,comme pour me demander qui était ce personnage  qu’il  avait mal estimé  à la première vue .J’étais heureux pour deux raisons  d’avoir eu la chance d’écouter  ce grand homme et d’avoir appris des choses  que je connaissais à peine et j’étais content aussi  que mon camarade s’est vu rabaisser le caquet  et d’avoir reçu une leçon d’humilité  ,de modestie et  de  savoir être. Au milieu de ce discours, nous partageâmes le thé à la menthe que le Cheikh à eu la gentillesse de nous offrir. Tout le long de cet exposé, j’ai pu retrouvé mon aisance , fasciné je me suis senti  rassuré progressivement, j’avais de la fierté de me retrouver là devant  cet homme  que je connaissais surtout de réputation et dont  je ne soupçonnais  nullement toute cette culture  universelle  ,pensant surtout à sa culture religieuse et littéraire pour qui ,il était reconnu. Nous n’avions pas vu le temps passé  mais ce furent des moments   exceptionnels. Après  avoir fini notre travail chez le Cheikh, nous primes congé après l’avoir remercié pour sa gentillesse et sa disponibilité et surtout pour son accueil et  ces moments inoubliables passés en sa compagnie. Une fois dehors mon camarade   me saisit par le bras : « c’était qui ce type ? Est ce que tout les gens de ta ville sont comme çà ? Mon dieu, c’est une encyclopédie à lui tout seul ». « Tu viens de faire la connaissance du secrétaire général de l’association des Oulémas Algériens à sa création, c’est un homme de savoir, un sage de cette ville. »Lui disais-je. Il continua à parler, mais je ne l’écoutais plus ;je songeais encore à ce merveilleux récit qui me fascinait davantage. Pour la petite anecdote, je me suis plongé quelques temps plus tard dans les livres d’histoires pour redécouvrir avec encore plus de motivation ce que j’ai appris un certain jour du Cheikh Aboubakr Hadj Aissa rahimahou Allah.

 

H'med B.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 1

Publié le 1 Août 2013

Cet article est dédié à notre ami et grand frère Hadj Mohamed Hadj Aissa à l'occasion de ces jours bénis du Ramadan.

 

 

 

 

 

images-copie-1.jpg

 

 

IL y a  des hommes  que le destin nous fit rencontrer à un certain moment de notre vie ne serait ce que le  court laps de temps d’une entrevue  qui nous marque à jamais  pour le restant de nos jours. Ces hommes d’exception  ne sont pas nombreux  dans le souvenir d’une personne, mais pourquoi on n’en garde que ce qu’il ya de meilleur  comme souvenirs et que l’on fait tout pour oublier  ce qu’il ya de médiocres. L’être humain est comme ça, il grandit avec ce qu’il a de merveilleux dans sa tête. Ce soir  j’ai eu une pensée  pour un homme exceptionnel de notre chère cité, un de ceux qui ont marqué son histoire à tous les plans .Un homme dont tous ceux qui l’ont connu n’en garde qu’une image de  sérénité, d’amabilité de  pureté mais surtout de générosité et de  pudeur. Un homme à qui notre seigneur à donné le savoir et qui a su le partager sans demander  quoique ce soit en retour. Un de ceux  qui n’ont semé que le bon grain  pour en  faire profiter leurs semblables ; la marque des grands hommes. La seule fois dans ma vie où j’ai eu affaire à  CheikhHadj Aissa Aboubakr rahimahou Allah( c’est de ce grand monsieur qu’il s’agit dans ce récit). C’était à la fin des années soixante dix ,j 'étais appelé du contingent et je venais d’être affecté dans une unité stationnée dans notre ville. A cette époque: était lancé une campagne d’alphabétisation  au profit de tous ceux qui n’avaient pas eu la chance pour une raison ou une autre d’aller à l’école étant jeune .Cette campagne s’intitulait « Apprendre en travaillant » (Naemal  wa nataalame).On donnait des cours  pour trois niveaux répertoriés. Dans mon unité, je faisais parti de ceux qui, avaient en charge l’opération qui durait une année ; sanctionnée par un examen final pour l’obtention d’un diplôme du niveau d’instruction de l’individu. L’examen  en question était organisé par l’inspection primaire de l’éducation  dont Cheikh  HadjA Boubaker  était le responsable. Le jour ou nous nous sommes présentés avec mon jeune collègue du contingent  pour l’inscription de nos candidats dans le bureau du Cheikh. Nous fumes  accueillis par Hadj Besses rahimahou Allah avec un grand sourire et une voix gutturale : « Garbou !Marhaba bikoum ;Le Cheikh est là ,il va vous recevoir . »Sitôt dit ,sitôt fait, et on s’est retrouvé nez à nez avec le cheikh dans son modeste bureau  de travail. J’étais mortifié de peur à l’idée  de me retrouver en face de lui, je le connaissais de réputation  .Je savais que c’était quelqu’un d’ humble et d’une grande gentillesse  mais c’était comme ça ;dans le temps on faisait tout pour éviter de rencontrer nos maitres  d’école et surtout nos cheikhs .C’était beaucoup plus par respect que par crainte ,on était comme ça. Le  plus bel des accueils  nous fut fait par cet homme de grande piété et de culture .Mon camarade qui ne  connaissait pas le Cheikh et qui n’avait aucune idée devant qui, il était.  Se sentant un peu rassuré de se   retrouver avec  un responsable en tenue traditionnelle au lieu du classique costume cravate  et pour se mettre  tout de suite  en valeur entra  dans la discussion avec une certaine aisance et une grande assurance. De mon coté, j’étais figé sur une chaise et faisant attention de ne surtout pas l’ouvrir je craignais ces instants, je voulais que ça se termine au plus vite et m’éloigner de cet endroit. Je n’étais pas à l’aise, j’étais devant une icône de ma ville et quiconque à ma place aurait eu  le même comportement .Puis me regardant dans les yeux et d’une voix douce et rassurante,il me lança : « Comment ça va petit Remili ?Comment  va El hadj ?Tu lui rend visite ? J’étais sidéré, il m’avait reconnu, je transpirais de tout mon être, l’instant que je craignais le plus était arrivé. Je balbutiais  des réponses inaudibles mais son gentil sourire me rassurait. J’essayais de paraitre à l’aise sans y arriver, je voulais quitter au plus vite cet endroit, je priais dieu pour que mon collègue cesse de parler afin de partir mais les fanfaronnades  de mon ami continuèrent et il s’est mis je ne sais pourquoi à parler de la Russie là ou, il avait fait ses études.  

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 1