Publié le 28 Février 2014

 

 

 

sabr.jpg

 

 

  img003jh.jpg

 

Ce soir Vendredi, j'ai appris la mort d’un ami ,la nouvelle  me fit l’effet d’une bombe à retardement, je le savais très malade depuis son hospitalisation .Cependant ,on gardait tous un espoir de le revoir se remettre et vaincre la maladie ,mais le destin en a voulu autrement… Telle est notre vie, montée et descente… tournants et parcours, Voyage joie et tristesse. Qu'Allah soubhanahou wa taala lui fasse miséricorde, pour ces longues semaines de maladie !!!!! Il vivait comme  tout le monde  avec de grands espoirs, mais l'heure de retourner à son Créateur était arrivé. «  Et annonce la bonne nouvelle aux endurants qui disent, lorsqu’un malheur les atteint : Nous sommes à Allah, et c’est à Lui que nous retournons. » (Sourate 2 Al-Baqarah versets 155-156) ,  Cette triste nouvelle  a éveillé tous les souvenirs  dans ma tête; tous les moments passés ensemble étant plus jeune ;la joie, la tristesse, les souvenirs de tant de moments merveilleux ,les brouilles ,les réconciliations  et surtout les moments de détente et les fous rires. Cela était trop dur  de  se remémorer des moments de notre vie passés  ensemble avec tous nos amis dont je devine la tristesse et l’abattement en ces moments cruels!!!! Je me suis mis à répéter : inna lillahi wa inna ilayhi radjiou'ne (c'est à Allah que nous appartenons et c'est à Lui que nous retournons). Des jours difficiles passeront après cela  durant lesquels je me souviendrai de mon ami encore et encore. J’ai ressenti la tristesse et le chagrin coulé dans mes veines, Et j’ai senti les larmes m’envahir sans prévenir. Nous prions  Allah taala de lui faire miséricorde et de lui pardonner et de l’accueillir dans son vaste paradis ! Nous savons que nul n’est éternel, sauf le seigneur, Alors que ceci est le sort de tout être vivant .Rahimake Allah Amar wa askanak fassiha jinanih ,ina lillah wa inna  ilayhi radjioun.Toutes mes pensées vont à sa famille, ses frères et ses enfants dans ces moments difficiles et à qui nous présentons nos sincères condoléances et nous les assurons de notre sympathie et de notre soutien.

 

 

condoleances-amie-sourour-L-ivo68P.jpeg

 


Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 26 Février 2014

 

 

Des photos des équipes qui affrontaient l'OML durant cette période ,c'était surtout des équipes composées d'éléments européens en générale.Des matchs livrés pour l'identité nationale c'était les années quarante.

0000001-36

OMLaghouat.

 

922624_1442205252681852_1526867568_o-copie-1.jpg

Jerryville.

 

1655951 1442205196015191 1613776455 n

Equipe de la légion.

 

 

1798750 1442205189348525 897185661 n

 

Avant le match OMLJerryville.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 25 Février 2014

 

 

Des photos de l'OMLaghouat dans les années 40-50 au fameux stade "Garnison" lieu myhique du foot dans la cité.Un endroit ou des légendes populaires furent écrites.Les plus anciens d'entre -nous se souviennent encore.On en apprend d'eux chaque jour!

 

0000001-59-copie-1

 

 

1662231_1442205246015186_889745725_n-copie-1.jpg

 

 

1797613_1442205292681848_2131581769_n.jpg

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 24 Février 2014

Posté par Djoudi H.Ali.

 

 

DADA-AEK.JPG

 

Aujourd’hui, j’ai ressenti le besoin de rendre hommage à une personnalité Laghouati, une icône dans l’histoire de Laghouat et qui m’a beaucoup marqué depuis mon enfance .

HADJ ABDELKADER DADA      

(Michelin) ,comme on l’appelait à Laghouat,  né présumé en 1913 et décédé le 23 juin 1985 dans sa ville natale qu’il aimait tant et qui l’adorait ,elle aussi.

 Le but de cet hommage ; c’est de le faire surgir de l’oubli, d’honorer sa mémoire, de partager avec ceux qui l’avaient connu  leurs plus  beaux souvenirs, vécus avec lui.

 Rendre hommage à ces personnes qui ont beaucoup comptés  pour nous et qui nous ont marqués à jamais par leur gentillesse, leur classe ainsi que leur  savoir vivre dans la simplicité, la dignité et l’honneur. 

Hadj-Abdelkader-Dada-2.JPG

 

 

HADJ ABDELKADER DADA était le père de nos frères et amis Benyounes Allah yarehmou, Hocine, Lahcen et Tahar. Il était aussi le grand père de notre respectueux ami Salim Dada ainsi que tous les autres membres de son honorable famille.

HADJ ABDELKADER DADA était vulcanisateur, un homme fort physiquement et moralement  toujours joyeux même en travaillant, plein d’humour, d’une gentillesse, d’une sagesse et d’un humanisme  incomparable, et surtout d’une grande élégance.  .

Les Laghouatis lui reconnaissaient son sérieux, sa discipline et son amour pour le travail comme vulcanisateur à son propre compte et auprès des sociétés, ou il avait travaillé  telle  la SAT – Doloney – William brothers. Il était aimé par tous les Laghouatis pour cette noblesse qui se dégageait de l’homme qu’il fut.

Comme à chaque fois dans mes hommages pour des personnalités riches ou pauvres intellectuels ou illettrés, Artisans ou Fonctionnaires, jardiniers ou commerçants,  Tout ancien Laghouati illustre  mérite de notre part respect, hommage et reconnaissance . Beaucoup de temps a passé depuis son décès , Hadj Abdelkader mérite qu’on lui crée une page hommage vivante  sur internet pour lui garder cette belle image dans la mémoire collective.  Ceux qui l’avaient connus  pourraient ainsi  lui rendre eux aussi un hommage  à travers leurs témoignages et leurs commentaires, il continuera  à vivre parmi nous et échappera ainsi  à  l’oubli.

photo-copie-1.JPG

Photo posté par H.DJAMEL KHANFAR.(hier). 

Hadj AEK plaisantant avec K.Hadjoudja un jeune du schettet de cette époque devant son atelier de vulcanisateur.

 


Nous qui avions aimé HADJ ABDELKADER DADA comme il nous a aimé, nous, qui avions eu la chance de le connaitre, de le côtoyer ayant une pensée pour lui et prions le tout puissant qu’il apaise son âme  et qu’il l’accueille dans son vaste paradis.

Votre fils.

 

HADJ ALI DJOUDI BEN BELKACEM

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 23 Février 2014

www.sidielhadjaissa.com

 

 Kazi Hadj Mahmoud apporte quelques précieuses précisions sur l'explosion de 1948 Les causes et les conséquences de l'explosion sont relatés à travers l'ouvrage "Laghouat, ville belle, rebelle et éternelle" pages 151 -152 et 153. A noter qu'à cette époque, un comité de défense des droits des sinistrés a été institué groupant l'ensemble des propriétaires présidé par Boucherit Hadj Mohamed ben Berriche. ooo0ooo Explosion d'une charge de deux tonnes de cheddite à Laghouat, en Septembre 1948. Source d'information : DEHINA Hadj Bachir. D'habitude dès qu'un camion chargé d'explosifs destinés à l'armée, le déchargement s'effectue sur le champ au dépôt des explosifs, sous forme de Blockhaus. En cas d'empêchement, le camion reste en dehors de la ville, à l'endroit connu sous le nom de champs de tirs. Ces mesures de sécurité ont été toujours observées, d'après les responsables militaires de cette époque. Malheureusement, le malheur a voulu frapper la ville de Laghouat, en ce jour de septembre 1948, où le chauffeur n'a pas cru devoir respecter les mesures de sécurité, pour avoir stationné le véhicule à l'intérieur de la caserne, connue sous le nom de quartier Abdallah, situé au centre de la ville. Les faits et les conséquences de l'explosion sont relatés, à travers cet ouvrage, d'une manière objective et sincère par Monsieur DEHINA Hadj Bachir, présent ce jour au magasin de son père, situé en plein centre de la ville. Il est d'usage et comme d'habitude, les hommes quittent leurs domiciles, pour se rendre à leurs lieux de travail, ou à leurs jardins, pour ne laisser à la maison que les femmes et les enfants en bas âges. C'est ainsi que la déflagration, dans une première étape a eu lieu exactement vers dix heures, du matin, dont les causes n'ont pu être déterminées, laissant croire que les rats auraient grignoté la poudre, causant des étincelles qui ont provoqué la détonation. L'ensemble des murs de maisons ont été lézardés, provoquant des chutes de gravats. Les occupants dont la majeure partie des femmes et des enfants ont quitté précipitamment leurs maisons. Par miracle et grâce à Dieu, le tout puissant qui a voulu épargner les vies humaines, quelques minutes après l'explosion, il y a eu d'un seul coup l'effritement et l'effondrement total de l'ensemble des maisons du quartier Gharbia, une poussière compacte et épaisse a envahi toute la ville, pendant presque une demi-heure. Tout de suite après, les citoyens, aidés par les militaires venus au secours ont dégagé des décombres les survivants et les corps de morts. Les autorités civile et militaire ont pris des mesures d'urgence à savoir : Le quartier Gharbia, déclaré zone sinistrée, sous haute surveillance des militaires qui ont encerclé et barricadé toutes les issues menant au quartier. Interdiction d'accès des populations, pour éviter tout vol ou détérioration des biens des victimes de la catastrophe. Création d'un village de toiles '' guitounes '' au nord de la ville, actuellement connu sous le nom du quartier des Gouatines. Il est à signaler que l'autorité locale a voulu s'accaparer des parcelles de terre du quartier sinistré, pour la construction d'édifices publics (Dar El-Askri - Salle des fêtes - Synagogue etc..). Les habitants du quartier, victimes de la catastrophe, se sont opposés énergiquement, par la constitution d'un comité de défense des droits et intérêts de leurs biens. Il est vrai que l’ensemble du quartier a été complètement rasé, à l’exception, je confirme à l’exception du mausolée du Cheikh El-Mabrouk, situé en plein centre, à une cinquantaine de mètres du lieu de l’explosion. Par la force, la grâce divine et la sainteté du Marabout, la bâtisse miraculée a été épargnée et n’a subi aucun dégât. Il est à signaler que les débris et les gravats du quartier démoli ont servi à l’édification de la digue de protection du quartier Ksar Bezaïm, contre les crues de l’oued m’saad. 

 

gharbiya-2.png

Quartier GHARBIA, après l'explosion en 1948

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 22 Février 2014

 

 

 

 

038 001

 

 DJERIDANE HADJ BACHIR (DIT SENTINELLE) est né  le 19 Juillet  de l’année 1951 à Laghouat dans une famille conservatrice ; comme l'étaient toutes les familles Laghouatis.

 

DJERIDANE-BACHIR.JPG

Après  une enfance normale et heureuse  parmi les siens ; à sept (07) ans il est scolarisé à l’école du centre (HABIB CHOHRA aujourd’hui ) du 01 octobre 1958  au 10 juin 1964.Une scolarité réussit ; ses instituteurs lui reconnaissent  ses capacités et son intelligence en classe ,ils lui témoignaient  du respect et de l’admiration malgré son jeune âge.


Mais ,le décès de son père à un moment crucial de sa vie d’enfant ;changea le cour de celle-ci. Il opta pour une formation professionnelle afin d’apprendre un métier et subvenir aux besoins de toute la famille avec son frère ainé
Hadj Kaddour collégien et qui était devenu, la seule ressource de revenus ; c’était de 1965 à 1969.Hadj Bachir ,Sentinelle surtout pour ses amis intimes était un être attachant pour tous ceux qui l’avaient connu, bon et plein d’humour. Un gars qui ne peut être oublier, c’était une personnalité dans son quartier.


1970 il fut recruté au sein de  l’entreprise ENC puis EDIED jusqu'à 1982. Il nous quitta le 01 janvier 1983 à l'hôpital Parnet d’Hussein Dey à Alger des suites  d’une maladie.

Beaucoup de temps a passé depuis son décès, mais cet hommage posthume à un ami via internet  est un témoignage vivant  pour se remémorer et garder pour toujours  de notre défunt cette belle image dans la mémoire collective  .


Nous, qui avions eu la chance de connaitre DJERIDANE HADJ BACHIR (DIT SENTINELLE), de le côtoyer,  nous qui l’avions aimé, nous  qui savions qu’il n’avait  pas eu une vie facile et qu’il avait  traversé des moments difficiles. Prions le tous puissant qu’il apaise son âme  et  qu’il l’accueille dans son vaste paradis.

Adieu mon frère et ami DJERIDANE HADJ BACHIR (DIT SENTINELLE) ou plutôt au revoir car nous nous révérons un jour certainement.

Ton ami, ton frère et ton complice.


 

HADJ ALI DJOUDI Ben Belkacem.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 20 Février 2014

Photo de Redha Dali(facebook.)

 

 

 

 

 

75969_786321154731426_1112520111_n.jpg

 

 

Debout:Kaouka,Kada Brahim rahimahouAllah,Djedid,Djedouel,Gueddouh,Kalakhi Aziz,Sahraoui rahimahou Allah.

Accroupis:Bensalem,Mostefa,Boukounacha,Dali Kaddour,Cherair,Lataar.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 20 Février 2014

De Ali Drissi (facebook).

 

 

 

2079125409

 


وقفت معلمة الصف الخامس ذات يوم و ألقت على التلاميذ جملة :إنني أحبكم جميعا وهي تستثني في نفسها تلميذ يدعى تيدي !!

فملابسه دائماً شديدة الاتساخ
مستواه الدراسي متدن جدا ومنطوي على نفسه ،

وهذا الحكم الجائر منها كان بناء على ما لاحظته خلال العام
فهو لا يلعب مع الأطفال و ملابسه متسخة
ودائما يحتاج إلى الحمام

و انه كئيب لدرجة أنها كانت تجد متعة في تصحيح أوراقه بقلم أحمر
لتضع عليها علامات x بخط عريض وتكتب عبارة راسب في الأعلى

ذات يوم طلب منها مراجعة السجلات الدراسية السابقة لكل تلميذ وبينما كانت تراجع ملف تيدي فوجئت بشيء ما !

لقد كتب عنه معلم الصف الأول : تيدي طفل ذكي موهوب يؤدي عمله بعناية و بطريقة منظمة.

و معلم الصف الثاني : تيدي تلميذ نجيب و محبوب لدى زملائه و لكنه منزعج بسبب إصابة والدته بمرض السرطان.

أما معلم الصف الثالث كتب:لقد كان لوفاة أمه وقع صعب عليه لقد بذل أقصى ما يملك من جهود لكن والده لم يكن مهتما به و إن الحياة في منزله سرعان ما ستؤثر عليه إن لم تتخذ بعض الإجراءات

بينما كتب معلم الصف الرابع : تيدي تلميذ منطو على نفسه لا يبدي الرغبة في الدراسة وليس لديه أصدقاء و ينام أثناء الدرس

هنا أدركت المعلمه تومسون المشكلة و شعرت بالخجل من نفسها !

و قد تأزم موقفها عندما أحضر التلاميذ هدايا عيد الميلاد لها ملفوفة بأشرطة جميلة
ما عدا الطالب تيدي كانت هديته ملفوفة بكيس مأخوذ من أكياس البقاله.

تألمت السيدة تومسون و هي تفتح هدية تيدي وضحك التلاميذ على هديته وهي عقد مؤلف من ماسات ناقصة الأحجار و قارورة عطر ليس فيها إلا الربع

ولكن كف التلاميذ عن الضحك عندما عبرت المعلمة عن إعجابها بجمال العقد والعطر وشكرته بحرارة، وارتدت العقد ووضعت شيئا من ذلك العطر على ملابسها ،

ويومها لم يذهب تيدي بعد الدراسة إلى منزله مباشرة

بل انتظر ليقابلها وقال : إن رائحتك اليوم مثل رائحة والدتي !

عندها انفجرت المعلمه بالبكاء لأن تيدي أحضر لها زجاجة العطر التي كانت والدته تستعملها ووجد في معلمته رائحة أمه الراحلة !!
منذ ذلك اليوم أولت اهتماما خاصا به وبدأ عقله يستعيد نشاطه و بنهاية السنة أصبح تيدي أكثر التلاميذ تميزا في الفصل ثم وجدت السيده مذكرة عند بابها للتلميذ تيدي كتب بها أنها أفضل معلمة قابلها في حياته فردت عليه أنت من علمني كيف أكون معلمة جيدة.
بعد عدة سنوات فوجئت هذه المعلمة بتلقيها دعوة من كلية الطب لحضور حفل تخرج الدفعة في ذلك العام موقعة باسم ابنك تيدي .
فحضرت وهي ترتدي ذات العقد و تفوح منها رائحة ذات العطر ....

هل تعلم من هو تيدي الآن ؟

تيدي ستودارد هو أشهر طبيب بالعالم ومالك مركز( ستودارد)لعلاج السرطان ) .

.. ترى.. كم طفل دمرته مدارسنا بسبب سوء التعامل ..؟!
.. كم تلميذ هدمنا شخصيته ؟! اهداء لكل المعلمين مع بداية العام الدراسي الجديد .. وكل عام دراسي ونحن احسن واكثر اخلاصا .. فهم من يبنون امجاد الامم!...

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 18 Février 2014

 

 

 

Durant les années 30 et le début des années 40 ;une équipe de football de la ville se distinguait par la qualité de son jeu et aussi par sa réussite.Elle remporta de nombreux trophées face aux équipes coloniales de l'époque.C'était un véritable champion malgré l'adversité et les difficultés du moment .Nous affichons ici les photos de l'équipe et de la coupe régionale prise à un adversaire de taille de l'époque.

 

 

 

      USL:Debout;Takhi Naima,Fidane(Arrioua),Dehina,Belkharoubi,Campinki,Bouameur.

             Accroupis;Bourgeois,Djellouah,Hadj Bouziane,Bouiche,Senouci Kaddour.

USL des années 30

 

1940241_255436774634843_1251926295_n.jpg

 

La fameuse coupe gagnée par l'USL photo du haut .M.Naima dirigeant tenant le trophée.(photo posté par Omar Marfoua.)

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 17 Février 2014

 

 

Posté par notre ami Hadj Med Djamel Khanfar.

 

 

Photo de la rencontre ayant opposé:

Sélection des anciens du :CRB, MCA vs  L'équipe de l'exécutif de la wilaya de Boumerdas.


 

 

Sélection MCA.CRB de G .aD : (équipe verte ) Zemmour .Bouiche ........Ait chegou Omar .Zenir.
Accp:Badache .Ait chegou Djillali . Mechedal. Khanfar ( bleu) Betrouni . Bachi. .Ali moussa (entraîneur Hamid bâcha ) debout D
Khanfar .M.D

 

photo

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0