Publié le 29 Mars 2017

La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.
La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.

La visite du vieux Ksar par les anciens de l'IRBL.

La découverte d'un vestige touristique presque à l'abandon.

La découverte d'un vestige touristique presque à l'abandon.

Le vieux ksar est une citadelle érigée sur une colline qui surplombe la vallée et la palmeraie d'El Menia, anciennement El Goléa l Un monument historique d'une grande valeur archéologique et touristique.
Tout visiteur à El Menia doit y faire un tour pour admirer la beauté étincelante qu'offre Dame nature. Malheureusement, rares sont les documents et écrits qui permettent de mieux connaître le vieux ksar. Le vieux ksar d’El-Menia, anciennement dénommé El-Goléa, (275 km au sud de Ghardaïa) souffre d’un manque flagrant de valorisation et de protection contre les agressions de toutes sortes et se retrouve dans une situation de dégradation avancée.
Implanté à la croisée des pistes commerciales qui reliaient l'Afrique du Nord de l'époque médiévale à l'empire Songhaï subsaharien, sur une colline de 75 mètres d’altitude surplombant la palmeraie, ce ksar, qui porte aussi l’appellation de "Taourirt" (colline en Tamazight), constitue une configuration urbaine témoignant depuis des siècles de vestiges d’une civilisation citadine organisée ayant existé dans la région et évoquée par les chroniques du sociologue Ibn-Khaldoun et également de l'historien arabe El-Aïchi (1862).
Pourvu d’une tour de forme pyramidale, le ksar d’El-Menia (cité impériale) comporte de nombreuses habitations troglodytiques et semi-troglodytiques étroites caractérisées par une architecture simple et dépouillée, truffée de niches et étagères, ainsi que de petites ouvertures pour l’éclairage et l’aération.
Selon des historiens, ce vieux Ksar qui a connu de nombreuses appellations "Taourirt", "Kalaâ" et "El-Goléa", a joué par le passé un rôle de refuge pour la population et un grenier pour leurs récoltes dans les moments difficiles. L'histoire du ksar d'El-Menea reste toutefois sujette à controverses dont certains historiens la font remonter jusqu'au 4ème siècle.
La configuration urbaine du ksar, fondé sur une colline surplombant le flanc Est de la palmeraie, avec une mosquée comme point focal autour duquel gravite une spirale descendante d'habitations creusées à même la roche calcaire, un puits collectif et des dépôts de stockage de denrées alimentaires, constitue une curiosité pour de nombreux chercheurs, universitaires et autres touristes étrangers.
Considéré comme un des sites les plus visités par les touristes étrangers dans la région d’El-Menia, l’idée de la réhabilitation de ce patrimoine vernaculaire et sa mise en valeur, constitue, pour les responsables de la culture, une opportunité pour un développement durable, notamment dans le secteur touristique pourvoyeur d’emplois et générateur de valeur ajoutée.
Il est également un témoin sociologique et historique de la région en reflétant les capacités créatrices de ses bâtisseurs à s’adapter à leurs environnements, un environnement hostile caractérisé par un climat désertique, pour subvenir à leurs besoins.
Dans ce sens, de nombreuses associations soutiennent que la réhabilitation de ce joyau permettra d’exploiter, en parallèle, les richesses et les métiers artisanaux que recèle la région d’El-Menia, notamment la tapisserie, afin de permettre aux nombreuses femmes tisserandes d’écouler leurs produits et par la même encourager les jeunes à s’orienter vers les emplois de service pendant la période touristique.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 1

Publié le 27 Mars 2017

 

En présence des autorités de la nouvelle wilaya d'El Menia et à leur tête M.le wali délégué et la présence des amoureux du foot de cette belle localité très accueillante ;les vétérans du RCEG et ceux de l'IRBL nous gratifièrent d'un football de très grande qualité et c'est à l'équipe la plus hargneuse et la plus volontaire qu'est revenu le titre de cette édition :le RCEG. Bravo aux 22 acteurs qui nous ont réconcilié avec le football festif et de qualité malgré l'âge avancé de beaucoup de joueurs. Des trophées récompensant ,les vainqueurs ;les anciens et toutes les équipes participantes ont été offert sous les applaudissements et beaucoup d'émotions.

La finale et la réception à l'issue du tournoi.
IRBL en rouge et RCEG en blanc.
IRBL en rouge et RCEG en blanc.

IRBL en rouge et RCEG en blanc.

Photos souvenirs de la réception.Bravo et merci aux responsables et aux organisateurs.
Photos souvenirs de la réception.Bravo et merci aux responsables et aux organisateurs.
Photos souvenirs de la réception.Bravo et merci aux responsables et aux organisateurs.
Photos souvenirs de la réception.Bravo et merci aux responsables et aux organisateurs.
Photos souvenirs de la réception.Bravo et merci aux responsables et aux organisateurs.

Photos souvenirs de la réception.Bravo et merci aux responsables et aux organisateurs.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 1

Publié le 26 Mars 2017

 

Cela est devenue une belle tradition .Un tournoi de football vétérans du 22 au 25 mars qui réunit les anciennes gloires des Oasis dans la perle enchanteresse du sud;El Golea !El Menia recevait cette fois avec son hospitalité légendaire les anciens de l'IRBLaghouat et ceux de In Salah en plus de ceux des locaux avec deux équipes. En supplément  du football  (ce tourno était dédié à un grand dirigeant du Racing M.Allane R.A.) un joli programme culturel et touristique et des visites privées étaient programmées dans cette grande Oasis qui a conservé sa splendeur et sa beauté du passé.une belle palmeraie toujours aussi luxuriante , son ancien cachet et beau site saharien .Toute cette belle féte s'est déroulée dans un climat splendide ;des journées printanières de réve .Bravo aux organisateurs, aux officiels de la nouvelle wilaya, au public sportif et connaisseur du football .Merci à tous nos amis d'El Ménia qui nous ont montré une fois encore que le sport est fédérateur d'amitié de respect et de liens indéfectibles qui se tissent à travers le temps.

Les vétérans de l'IRBL historique au  tournoi du printemps à El Golea.
Vétérans IRBL ,Vétérans RCEG,Vétérans In Salah,Vétérans  El Menia.
Vétérans IRBL ,Vétérans RCEG,Vétérans In Salah,Vétérans  El Menia.
Vétérans IRBL ,Vétérans RCEG,Vétérans In Salah,Vétérans  El Menia.
Vétérans IRBL ,Vétérans RCEG,Vétérans In Salah,Vétérans  El Menia.

Vétérans IRBL ,Vétérans RCEG,Vétérans In Salah,Vétérans El Menia.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 22 Mars 2017

 

Les SSSL un club mythique pour la jeunesse d'aujourd’hui. Crée au début des années quarante par feu Hadj Bachir Khalifa rahimahou Allah,l'infatigable sportif qui avait obtenu tout ses diplômes dans le pays des helvètes .Ce club à ses débuts participait dans toutes les disciplines sportives connues.Il se spécialisa par la suite dans le basket, le volley et la gymnastique .Les disciplines ou il obtient ses plus grands succès sportifs et qui lui valurent sa plus grande réputation .C'était l'école du sport par excellence ;les jeunes y étaient formés dés leur jeune âge ;ils touchaient à toutes les disciplines et ou il excellaient .Fin des années 60,début des années 70 certains joueurs étaient appelés en sélection dans des disciplines différentes à l'exemple de Saouli,Hadj Aissa,Sohbi..........Tous cumulaient; basket, volley; hand aisément avec la classe et un niveau supérieur à la normale.C'était un autre temps,des hommes différents ,une autre mentalité et surtout un amour et une passion pour le sport qui n'éxistent plus de nos jours.

L'équipe des SSSL de basketen Octobre 1968 à Ouargla .Debout de gauche à droite :Merad Madani,Chettih Messaoud,Sohbi Noureddine,Lacheleg Aissa;Hadj Bachir Khalifa .Accroupis:Morsli Tayeb,Hadj Aissa Mustapha,Abdelkrim Bouguerra enfant,Khalifa Med,Ferhat Bachir.

L'équipe des SSSL de basketen Octobre 1968 à Ouargla .Debout de gauche à droite :Merad Madani,Chettih Messaoud,Sohbi Noureddine,Lacheleg Aissa;Hadj Bachir Khalifa .Accroupis:Morsli Tayeb,Hadj Aissa Mustapha,Abdelkrim Bouguerra enfant,Khalifa Med,Ferhat Bachir.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 19 Mars 2017

Debout de gauche à droite;Chibi ,Bouderbala,Keciba R.A.,Lagraa,Boutaba ,Djedid,Zaoui,Gueniol Ahmed R.A.,Benmiloud,Benmoulay,?,Guessas.Accroupis;Nouioua Aissa R.A.,Djedid Semain,Bensafi,Aouia,Benahmed Laoufi.

Debout de gauche à droite;Chibi ,Bouderbala,Keciba R.A.,Lagraa,Boutaba ,Djedid,Zaoui,Gueniol Ahmed R.A.,Benmiloud,Benmoulay,?,Guessas.Accroupis;Nouioua Aissa R.A.,Djedid Semain,Bensafi,Aouia,Benahmed Laoufi.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 14 Mars 2017

Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.

Du 11 au 14 Mars le centre culturelle A.Benkerriou  organise les journées culturelles de Khenchela ,les visiteurs peuvent ainsi découvrir et connaitre les richesses culturelles et les traditions de cette grande région du pays.

Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.
Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.
Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.
Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.
Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.
Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.
Journées culturelles de la wilaya de Khenchela à Laghouat.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 10 Mars 2017

Voir les commentaires

Rédigé par LAGHOUATI

Repost 1

Publié le 8 Mars 2017

Un sculpteur de Laghouat primé.
Un sculpteur de Laghouat primé.
Un sculpteur de Laghouat primé.

De Haroun Kilani. facebook.

هنيئا للفنان و النحات الجزائري ابن مدينة الاغواط ( عراب حمزة ) لحصوله على الجائزة الكبري للفنون الجملية جائزة رابح عسلة و التي أقامتها ذات المؤسسة لهذه السنة بمشاركة العديد من التشكليين و النحاتين عبر الجزائر ، شارك حمزة بعمله ( chagrin او الشجن ) وجه افريقي متالم ، اكد الكثير من المشاركين و بعض الاساتذه المدرسين بالمدرسة العليا للفنون الجملية ان حمزة خطف الاضواء باعماله كان متميزا في هذه الدورة المخلدة للذكرة 23 لاغتيال عسلة و نجله من طرف أيادي الارهاب حمزة عراب منذ ثلاث اشهر أين اختار هذا التوجه و هذه المدرسة الجديدة التي حلت علينا بالتشكيل عن طريق الحديد و الفلاذ حمزة عراب من مواليد الاغواط سنة 85 ابن الفنان الكبير العيد عراب و.حمزة هو المشارك الوحيد القادم من عمق الجزائر من اعماق القلب يا حمزة بارك الله فيك هارون الكيلاني

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 7 Mars 2017

Rédigé par LAGHOUATI

Repost 1

Publié le 5 Mars 2017

Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.

Le centre culturel Abdellah Benkerriou est toujours disposée à s'ouvrir sur l'extérieur, en témoignant de ses activités au quotidien et de l’implication de ses bénévoles et du personnel.Ainsi une nouvelle exposition de peintures de travaux aquarelle et pastel  d’une jeune artiste locale qui expose pour la première fois est à visiter. En présence de l’auteure pleine de dispositions pour répondre à toutes les questions sur ses choix artistiques .Personnellement j’ai été tout émerveillé avec mes compagnons devant la qualité et les choix de sujets des différentes toiles exposées ; la femme ;l’homme ;les paysages ,les animaux. Dans une ambiance amicale et détendue. L'exposition est visible le 04 et 05 de ce mois en entrée libre, n'hésitez pas à franchir le porche de la maison de la culture vous y découvrirez aussi le festival de la poésie au féminin qui a débuté hier dans sa deuxième édition . Bravo à notre jeune artiste peintre pour ce beau travail et pour le gentil accueil.Bravo aux gestionnaires du centre culturel!

Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.
Une exposition illuminée par l’art féminin au centre Benkerriou.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0