Publié le 28 Février 2013

Le match traditionnel pour fêter cette événement de 2013,a opposé à Hassi r'mel les vétérans de la SONATRACH aux vétérans de Laghouat.Une très belle empoignade qui a mis au prise deux équipes d'égale valeur et qui ont gratifié ceux qui ont bravé le froid glacial d'un très spectacle.La coupe de cette édition est revenue aux anciens de Laghouat sur le score de deux buts à un.Bravo aux organisateurs et aux acteurs de ce beau match.Une mention spéciale aux responsables du sport de la Sonatrach et à M.El houiti Ahmed pour l'accueil chaleureux et fraternel.

 

DSC01613.....

Vétérans Hassi r'mel.

 

DSC01617

Vétérans Laghouat.

 

 

 

 

DSC01612

 

DSC01633

Le responsable du sport remet la coupe au président de l'association M.AKKAKA et M.HADEF.

 

DSC01638pe

Photo souvenir avec la coupe.

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 26 Février 2013

Photo posté par Hadj DJAMEL kHANFAR.

 img006.jpg

hommage a si elhadj boulafaa mon voisin à laghouat et ghardaia (1.G.) keciba benamarbenbouzid(milieu)aouissaissa(3.G) photo prise au siège de la CASOBAL rue de Sidi yanes 1963 d 'après hadj allah yarhmou.(Hadj DJAMEL k.)

 

 

Triste est ce jour ou nous avons appris la perte d'un être cher,ravi à la vie dès suite d'une maladie.La nouvelle était tombée telle un couperet très tôt ce matin par un simple coup de téléphone.Hadj n'est plus, celui qui vivait loin de sa terre depuis des années,celui qui nous avait habitué à ses courtes visites  lors de ses passages parmi nous ne passera plus jamais dorénavant.Cet homme plein de gentillesse et de délicatesse ,cet homme sincère est vrai nous a quitté à jamais .Le chagrin est terrible,mais 

dans les épreuves, le musulman est réconforté par le souvenir de Dieu et de la grande récompense accordée en prix à la dévotion.Nous naissons dans le but de mourir,aussi rien ne sert de déprimer et être mélancolique à la mort d'un de nos proches.


"Annonce une heureuse issue aux patients,à ceux qui, frappés d'un malheur disent :
                « Nous appartenons à Dieu et à Lui nous ferons retour ! ».
  Ceux là, auront pour lot miséricorde et bénédiction de leur Seigneur.Ils auront suivi le droit chemin."

                  (Coran, S. 2 - La Vache, v. 156)

"Que la patience et la prière soient pour vous un réconfort."  (Coran, S. 2 - La Vache, v. 45)
  Allah n'éprouvent que ceux qu'Il aime, aussi prie et remercie ton Seigneur pour te laisser encore le temps de le prier afin de mériter la vie éternelle et la douce sérénité qu'elle te réserve.

La mort de nos proches nous rappelle ce vers quoi nous allons et ce pourquoi nous réservons nos vies à adorer notre Créateur tout puissant qui nous a créé par Amour.

Les petites joies d'ici bas sont moindres, et nous sommes tous impatients de rejoindre nos proches auprès d'Allah, pour le moment nous sommes comme des écoliers qui attendent de passer leur examen et tout ce que nous pouvons faire c'est penser qu'on a de la chance de pouvoir encore travailler pour faire nos preuves.

Ne perdons pas de temps.

Prier et remercier Allah lui prouve notre endurance dans la foi et nous en serons récompensé inchallah.
L'essentiel est de ne pas oublier pourquoi nous sommes là ;

    Pour mourir, soit, mais la fin de la vie n'est pas une fin en soi, nous sommes dans un petit cocon et bientôt nous ouvrirons une porte et commencerons seulement à être libre, libéré de notre enveloppe corporelle qui nous lie à l'imperfection humaine que Dieu a choisi pour nous. L'handicapé ne sera plus éprouvé, ni l'aveugle, ni le sourd, ni le muet, tous retrouveront les leurs, nous n'aurons plus faim ni soif et la proximité d'Allah nous ravira.Rahimak Allah El Hadj  Ton souvenir restera éternel.(H'med B.)

                                       


Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 25 Février 2013

 

De Kamel Delassi(FB)

 

 

859027_379306262177465_2061369438_o-copie-1.jpg

Debout:Amar Hadjaissa(rahimahouAllah),Nabih,Taleb,Chawkl,Gueffaf,Hamedi,Dada.?.

Accroupis;Noureddine B,Boutaba,Souffari,Nia,Delassi.

Prise à Bologuine lors d'un match de quart de finale de coupe d'D'Algérie. 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 24 Février 2013

 

 

DSC00118

 

 

Un adolescent vivait seul avec sa mère et ils avaient une relation privilégiée. Bien que le fils passe toutes ses parties de football assis sur le banc, sa mère était toujours dans les gradins pour l'encourager.  Elle ne manquait jamais une partie.

Au début du secondaire, il était encore le plus petit de sa classe et sa mère, tout en continuant à l'encourager lui fit comprendre qu'il n'était pas obligé de jouer au football s'il ne voulait plus jouer. Mais comme il adorait le football, il décida de continuer.

Il était bien décidé à faire de son mieux à toutes les entrainements  et espérait qu'on finirait peut-être par le laisser jouer un peu plus tard. Tout au long de son secondaire, il n'a jamais manqué une seule séance ou partie, mais dut se contenter de réchauffer le banc. Fidèlement, sa mère était toujours dans les gradins et avait toujours des mots d'encouragement pour lui.
Lorsqu'il fit son entrée au collège, il décida de tenter sa chance aux essais afin d'être accepté comme recrue. Tout le monde était certain qu'il ne serait jamais accepté mais il réussit. L'entraîneur admit qu'il le gardait sur la liste parce qu'il participait à tous les cours, à chaque entrainement ce qui, par le fait même, avait un effet motivateur sur ses  coéquipiers. Lorsqu'il apprit qu'il avait été  accepté, il fut si content qu'il courut au téléphone le plus près pour l'annoncer à sa mère.
  Elle partageait son enthousiasme et reçut des billets de saison pour toutes les parties de l'équipe du collège. Ce jeune athlète tenace ne rata aucun entrainement au cours de ces quatre années,  mais ne fut jamais appelé à jouer dans un seul match.
C'était maintenant la fin de la saison de football junior et comme il arrivait sur le terrain en courant, quelque temps avant le grand match des éliminatoires l'entraîneur vint à sa rencontre, un télégramme à la main.
Le jeune homme lut le télégramme et devint silencieux. Une grosse boule lui nouait la gorge lorsqu'il annonça à son entraîneur : « Ma mère est décédée ce matin. Est-ce que je peux manquer l'entrainement aujourd'hui? » L'entraîneur posa doucement son bras autour de ses épaules et lui dit : « Prends congé pour le reste de la semaine, fiston. En fait, tu n'as même pas besoin de revenir pour la partie samedi prochain. »
Le samedi suivant, la partie ne se déroulait pas bien du tout. A la  mi-temps, alors que l'équipe traînait un retard de un but, un jeune homme silencieux se faufila dans le vestiaire et revêtit son équipement. Lorsqu'ils le virent arriver en courant, l'entraîneur et les coéquipiers furent abasourdis de le voir de retour si tôt.
« Entraîneur, s'il vous plaît, laissez moi jouer. Je dois absolument jouer aujourd'hui. » lui dit-il. L'entraîneur fit semblant de ne pas l'avoir entendu. Il était hors de question qu'il fasse jouer son pire joueur pendant un match aussi crucial. Mais le jeune homme insista et finalement, ayant pitié de lui, le coach  accepta. «OK, tu peux y aller.»
Quelques minutes plus tard, l'entraîneur, les coéquipiers et tous les spectateurs dans les gradins n'en croyaient pas leurs yeux. Ce jeune inconnu, qui n'avait jamais joué auparavant, faisait exactement tout ce qu'il fallait & correctement. L'équipe adverse n'arrivait pas à l'arrêter. Il courut,  et dribbla  comme une étoile. Son équipe remontait la pente. Le pointage fut rapidement à égalité. Dans les dernières minutes de jeu, il intercepta une passe et courut sans s'arrêter et marqua le but gagnant. Les spectateurs sautaient de joie. Ses coéquipiers  le portèrent sur leurs épaules. Des applaudissements comme on en n'avait jamais eu. Finalement, une fois que les gradins  furent vides, et que les joueurs eurent pris  leur douche et quitté le vestiaire, l'entraîneur remarqua le jeune homme assis en silence dans un coin. Il lui dit : « Fiston, je n'arrive pas à y croire.  Tu as été fantastique. Dis moi ce qui t'est arrivé? Comment as-tu fait? »
Les yeux emplis de larmes, il regarda l'entraîneur et lui dit : « Vous savez que ma mère est décédée cette semaine, mais saviez-vous qu'elle était aveugle? » Il avala avec difficulté et s'efforça à sourire : « Ma mère est venue à toutes mes parties, mais aujourd'hui, c'était la première fois qu'elle pouvait me voir jouer et je voulais lui montrer que j'étais capable de bien jouer. »
Auteur inconnu.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 23 Février 2013

 

    358648594 316747c589

 

 

 

 

Hors du temps, je me retrouve

Loin, de ce qui fut ma vie

L’horizon devant mes pieds s’ouvre

De l’aventure, je n’ai plus envie

 

 

Loin de ma terre, je m’égare

Je me perds et m’assoupis

Je te recherche dans leurs regards

Sans toi, je vais de mal en pis

 

 

Laghouat bohème, de ma jeunesse

Etoile polaire, au ciel qui brille

Vers toi je cours et je me presse

Tu es le miel de ma vie

 

Pour toi, j'accepte en bravant

L'exil incertain, en solitaire

Qu'importe le givre, et le vent 

Tu es mon ciel et ma terre

 

 

Je ne sais plus comment l'écrire

Toi qui m’as porté, sur tes genoux

Dans tes yeux clairs, je me mire

Loin de tes bras, rien n'est moins doux

 

 

L’aurore blême s'éveille en pleurs

Les yeux de la nuit en sont rougis

Qu’il est très loin le temps des fleurs

Doucement je me résigne et m’assagis

 

 

Derrière, je marche et je me traîne

Tes chaînes serrent, mes os meurtris

Vers toi je cours à perdre haleine

Transcendant la haine et le mépris

 

 

De toi je cherche à guérir mes maux

Du reflet charmant qui remonte au ciel

Je n'ai plus en moi, autant de mots

Pour décrire ton âme éternelle

 

 

L’éclat de ton souvenir flamboie

En nos âmes, imprégnées de jour

Tu es ce rêve et cette joie

Tu es le vrai visage de l’amour

 

Amine Lotfi

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 21 Février 2013

Posté par Hadj Djamal k.Je le remercie beaucoup en votre nom.

 

 

 

  photo

2010,debout: Berdjakh,Kelbit,Bensmain,Senouci,Oubati,Boukhelkhal,Chawki,Boumegouas

Accroupis:Boucherit,Rayane,Hassane,Djoudi,Khanfar,Benmoulay.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 21 Février 2013

Par Hadj Arabi Serghini( page fb).

 

 

Observation de l'astéroïde 2012 D A 14.

 

Vendredi, seuls 27 000 kilomètres sépareront la Terre de 2012-DA14 par RODOLPHE BARON La date de la rencontre entre 2012-DA14 et la Terre est fixée pour la nuit de vendredi à samedi (approximativement entre 20 h 30 et 21 heures au point le plus proche). Un tête-à-tête cosmique qui promet d'être plutôt serré avec ce "géocroiseur", grand comme un terrain de foot, qui frôlera notre planète . 

 

LES PHOTOS:

 

13057_307604422696176_1798624225_n.jpg

 

 

17584_307606426029309_1867761817_n.jpg

 

 

285598_307602139363071_1243224053_n.jpg

 

 

556015_307603952696223_1680974812_n.jpg

 

 

 

560479_307603452696273_1628197623_n.jpg

 

 

150726_307603986029553_1602661962_n.jpg

 

 

599906_307603399362945_2114181276_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 20 Février 2013

Par Hadj Arabi Bourzeg(fb)

 

 

550032_290376844418934_481332498_n.jpg

 

 

 

أحلى و أجمل و أصدق جواب سمعته في حياتي 

قدم إلي اليوم شاب من الأغواط يسأل عن كيفية و شروط الإلتحاق بصفوف الفرقة النحاسية ، فاستقبلته كما جرت العادة مرحبا به و سائل إياه عن إسمه و سنه و مستواه الدراسي و هواياته المفضلة ... و هو يجيب دائما و بحماسة رائعة . و في ما أنا أوضح له شروط الإلتحاق بالمجموعة التشريفية ،فقلت له يجب أن يتميز أعضاء الفرقة بسيمات الرجولة الحقيقية و الوطنية الصادقة و الوحدة و الأخلاق الحميدة ... و غيرها من الصيفات الممتازة . و إذ بالشاب الذي كان في السابعة عشرة من العمر يقول لي ( يجب يا عمي أن تقبلني في الفرقة لأنني رجل) فقلت له و هل تعرف ما معناه كلمة رجل عندنا فأجابني قائلا بالطبع فقلت له هل تريد أن تكون رجل أم جزائري فقال الشاب في ثوران لم أشهد له مثيل بل جزائري يا عمي . ففهمت أن صفة الجزائري أقوي من صفة و سمة الرجولة.

لنا شباب و الله أن فيهم بذرة خير لا توجد هذه البذرة النادرة إلا عند الجزائريين فقط و قد خصهم بها المولى العلي القدير . فشكرا لله شكرا لله شكرالله أدعوا لشبابنا بالخير و الصلاح و السداد في الرأي و أن يجعلهم ذخرا لهذه الأمة.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 20 Février 2013

Hadj Arabi Serghini de sa page FB.

Maison De Jeunes Manar Laghouat / BATTERIE FANFARE LAGHOUAT 1962-2012.

601956_309050679218217_2028401923_n.jpg

 

 

563135_309054455884506_1788679157_n.jpg

 

76010 309054379217847 1367791903 n

 

559849_309050852551533_1527033334_n.jpg

 

574445_309050432551575_746476699_n.jpg

 

581095 309052112551407 1925966816 n

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 20 Février 2013

Posté par Hadj Djamal K. MercI à notre ami pour sa  gentillesse et sa générosité.

 

 

 

photo--1-.JPG

 

 

Vétérans Laghouat à  Ghardaia en 2010.Debout:Tassi,M.Dada(DJS),Chaouch,Ziani,Regue,Zaoui,Hassane,Seghir,F.Benbey,

D.Khanfar(cadre wilaya).Assis:Bennacer,Hadef,Allali,Aouia,Senouci,Mostefa B.Rouane,Saci.  

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0