Publié le 27 Février 2015

Football,jeunes catégories et formation.

La formation des jeunes n'est pas seulement un slogan d'occasion à Laghouat.Celle-ci est effective et tous les clubs en activités l'ont compris depuis longtemps ,l'avenir du foot local passe par la formation tout azimuth des jeunes talents en herbes qui seront inchallah les stars de demain.Ci joints les photos récentes des écoles à Laghouat.

Avec en prime une qualification pour le quart de final de la coupe d'Algérie pour les minimes de L'IRBL.Bravo aux jeunes talents ,bravo aux dirigeants et bravo surtout aux staffs techniques pour le travail et le dévouements pour le sport.

Écoles de jeunes footballeurs de Laghouat:Minimes CRBL entraineur Hamdi Med,responsable de l'écoleDjarene Mahmoud.École Al Wafa responsable Ahmed Gueffaf  ,entraineurBengana Med.Minimes DJs Responsable et entraineurs Nedjem Aissa,Bessis Sofiane,Hadbaoui Ali.
Écoles de jeunes footballeurs de Laghouat:Minimes CRBL entraineur Hamdi Med,responsable de l'écoleDjarene Mahmoud.École Al Wafa responsable Ahmed Gueffaf  ,entraineurBengana Med.Minimes DJs Responsable et entraineurs Nedjem Aissa,Bessis Sofiane,Hadbaoui Ali.
Écoles de jeunes footballeurs de Laghouat:Minimes CRBL entraineur Hamdi Med,responsable de l'écoleDjarene Mahmoud.École Al Wafa responsable Ahmed Gueffaf  ,entraineurBengana Med.Minimes DJs Responsable et entraineurs Nedjem Aissa,Bessis Sofiane,Hadbaoui Ali.
Écoles de jeunes footballeurs de Laghouat:Minimes CRBL entraineur Hamdi Med,responsable de l'écoleDjarene Mahmoud.École Al Wafa responsable Ahmed Gueffaf  ,entraineurBengana Med.Minimes DJs Responsable et entraineurs Nedjem Aissa,Bessis Sofiane,Hadbaoui Ali.
Écoles de jeunes footballeurs de Laghouat:Minimes CRBL entraineur Hamdi Med,responsable de l'écoleDjarene Mahmoud.École Al Wafa responsable Ahmed Gueffaf  ,entraineurBengana Med.Minimes DJs Responsable et entraineurs Nedjem Aissa,Bessis Sofiane,Hadbaoui Ali.

Écoles de jeunes footballeurs de Laghouat:Minimes CRBL entraineur Hamdi Med,responsable de l'écoleDjarene Mahmoud.École Al Wafa responsable Ahmed Gueffaf ,entraineurBengana Med.Minimes DJs Responsable et entraineurs Nedjem Aissa,Bessis Sofiane,Hadbaoui Ali.

L'équipe minime de l'IRBL qualifiée au quart de final de la coupe d'Algérie face à des ténors de Division national une.Tous les matchs joués en terrains adverses

L'équipe minime de l'IRBL qualifiée au quart de final de la coupe d'Algérie face à des ténors de Division national une.Tous les matchs joués en terrains adverses

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 27 Février 2015

Merci pour tous les encouragements reçus pour cette occasion.En voici quelques uns affichés sur facebook hier.

Kad Benbehaz Joyeux Anniversaire ! avec plein de succès et de bonnes nouvelles publications !
23 h • Je n’aime plus • 1



Seghirate Mohamed toujours en avant mon frère rabi iwafkek wa koul sana le blog fi najah wal mazid .
21 h • Je n’aime plus • 1



Tahar Senaouber joyeux anniversaire ,ne baisse pas surtout les bras, rabi maak
20 h • Je n’aime plus • 1



Molinarovkimov Soukhalov joyeux anniversaire!
20 h • Je n’aime plus • 1



RaMus Hamel Joyeux Anniversaire pour le BLOG avec plein de succès et de bonnes nouvelles publications
20 h • Je n’aime plus • 1



Ahmed Boukhelkhal Merci à vous mes amis!
19 h • J’aime



Djamal Abdenasser Soukehal joyeux anniversaire ...un blog d'histoire et d'avenir ....vous avez ressuscité des figures sportives de la ville martyre jetées aux oubliettes par l'ingratitude et l'incompétence humaine .....vous avez suscité en nous la recherche d'un avenir meilleur pour le sport dans le Sud et dans cette ville martyre belle et rebelle connu pour ses sportifs ...bravoooo !
18 h • Je n’aime plus • 2



Lakhdar Ferhat bon et joyeux anniversaire maestro Boukhelkhal d un blog qui mérite des encouragements par les autorité locale et nationale c est rare tu fais du beau travail et surtout par tes archives
12 h • Je n’aime plus • 2



Crb Laghouat Crb Laghouat joyeux Anniversaire !
9 h • J’aime

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0

Publié le 26 Février 2015

Anniversaire du blog.

Hier ce blog soufflait sa troisième bougies,c'est l'occasion pour moi de remercier tous nos visiteurs sans exception,tous nos amis blogueurs;ceux qui ont fait que cette belle aventure puisse durer aussi longtemps.Merci!

Merci OverBlog !

Ci-joint le message de l'équipe d'OverBlog:

Bonjour HMED B.,

Votre blog fête ses 3 ans aujourd’hui !

Toute l'équipe d'OverBlog est heureuse de souhaiter un joyeux anniversaire à votre blog Le blog des ancienssportifsdelaghouat.

À cette occasion nous vous offrons un cadeau exceptionnel !

30% offert sur l’abonnement Premium Individuel

L'équipe OverBlog
www.overblog.co
m

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0

Publié le 25 Février 2015

Hommage à Hadj Mostepha Slimani(rahimahou Allah).

Par Djoudi H.A.

La mort ! Une fatalité que personne ne peut détourner ni s’en échapper, elle est aussi une fin de vie qui peut vous faire oublier des êtres chers une fois mort, ceux que nous avons aimé, chéris, respectés comme nos parent, nos amis, nos collègues et même nos enfants. Mais face à cette destinée, il y’a des personnes qui passent entre les mailles du filet de cette tragédie de l’oubli et malgré leurs départ pour un autre monde auprès de leurs créateur, ils restent vivants parmi nous avec tout le respect que nous leurs avons voué de leur vivant et parmi eux, je citerai un cousin, un père et un ami HADJ MOSTEPHA SLIMANI, qui nous a quitté il y a 16 ans exactement né en octobre 1933 à Laghouat et décéda le 09/10/1999 à l’âge de 66 ans.

HADJ MOSTEPHA SLIMANI avait de la part de ces concitoyens un grand respect et avait aussi une grande notoriété et une popularité et une réputation exemplaire pour toutes les qualités dont il jouit, sa patience, sa gentillesse, son intégrité, son dévouement, ses relations humaines et surtout sa citoyenneté et sa civilité.

C’est vrai qu’il est difficile d’oublier et peut-être même admettre qu’un être cher comme vous nous quitte pour toujours, vous que nous avons connu étant enfant mais que nous n’avons jamais oublié votre gentillesse, votre soutien et votre inquiétude pour notre avenir moi et mes frères à la mort de notre père et malgré ces longues années après nous avoir quitté je vous rends cet hommage et vous remercie moi et au nom de mes frères et sœurs pour tout ce que vous avez fait pour nous, mais que peut ont faire nous ne pouvons que nous incliner devant la volonté de Dieu et merci encore une fois.

HADJ MOSTEPHA SLIMANI Allah Yarehmou et le descendant du Saint Hadj Abderahmane El Figuigi fils de Si Ahmed Boussebci et d’une mère Bouzidi Hadja Sma, deux familles nobles et conservatrices de Laghouat. Il débuta sa carrière professionnelle comme Ebéniste dans les années 50 puis dans les années 60 il décrocha un diplôme de comptabilité qui lui facilitera l’accès à l’administration des impôts pour un poste d’inspecteur à Laghouat ensuite Ghardaia et le retour une autre fois à Laghouat jusqu’au début des années 1970 où il sera recruté à Sonatrach puis Naftal (groupe de Sonatrach) en qualité de Chef de Secteur jusqu’à sa retraite en 1994.

Il nous quitte en 1999 mais son nom, sa personne restent toujours ancrée dans la mémoire collective des Laghouatis avec un grand respect et une grande considération.

HADJ MOSTEPHA SLIMANI tu me considérais comme ton fils, ton cousin et ton ami c’est un titre que je n’oublierai jamais et c’est pour cela que je te rends cet hommage que tu mérite, et qui me fait honneur. Maintenant que c’est fait et Comme à chaque fois dans mes hommages à des personnalités qu’il soit riche ou pauvre intellectuel ou illettré, Artisan ou Fonctionnaire, jardinier ou commerçant, l’essentiel pour moi c’est qu’il soit Laghouati et qu’il mérite de notre part respect, hommage et reconnaissance !

Tous ceux qui t'ont côtoyé et qui ont eu la chance de vivre avec toi des moments de joie et de bonheur dans des relations de respect et d’amitié, et sans hésitations je dirai tous les Laghouatis, pour qu’ils implorent le tout puissant qu’il apaise ton âme et t’accueille dans son vaste et éternel paradis.

Tu étais un homme honnête, intègre Serviable et généreux, sincère et un grand homme de principes et un gardien des valeurs, passionné de la nature, des grands espaces et du sport, Amoureux de la ville qui t’a vu naître « Laghouat » et enfin un bon vivant qui aimait la vie tout simplement.

En t’évoquant mon cher père, ami et grand frère dans la tristesse et l’émotion, je dirai tout simplement que tu étais connu par tout le monde comme étant le meilleur voisin, le charitable pour les démunis, le généreux pour tes hôtes et ses amis et un père adorable pour tes enfants qui le reconnaissent aujourd’hui, tu étais attentif à leurs problèmes et ceux de tous les membres de ta grande famille et même ceux de tous les Laghouatis.

HADJ MOSTEPHA SLIMANI Tu étais et tu le resteras pour nous un modèle et un exemple à suivre, et malgré ton départ pour toujours tu resteras vivant dans nos cœurs et nos souvenirs toi qui a voué toute ta vie au service des autres.

Nous qui t’avons aimés, respectés comme tu nous as aimé, chéri, nous qui avons eu la chance de te connaitre, de te côtoyer, nous prions Dieu de te bénir et qu'il t’accorde Sa Miséricorde et t’accueille dans son vaste et Éternel Paradis.

HADJ MOSTEPHA SLIMANI Repose en paix, la vie ne dure qu’un instant et nous te rejoindrons puisqu' il faut bien mourir un jour, nous ne t’oublierons jamais

(INA LILLAH OUA INA ILAHI RADJIOUN).

HADJ ALI DJOUDI BEN BELKACEM

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0

Publié le 23 Février 2015

Les vétérans du football ont participé ce weekend au tournoi de Touggourt organisé à l'occasion de la célébration du Jubilé de l'ancien et Talentueux joueur de cette même localité Khilas Hemadi.Les joueurs de Ghardaia,Ouargla,El goléa,Touggourt et Laghouat ont tenu à marquer de leur présence cette événement régional pour rendre hommage et saluer la carrière de ce grand sportif.A noter aussi la présence d'un grand du football national et international à la fête;Mustafa Dahleb.Bravo auxorganisateurs de cette belle féte et longue vie à tous les anciens.Ci dessous les photos du Jubilé(Obtenus grâce à l'amabilité de notre ami MBGouhiri que je remercie beaucoup).

Nos vétérans au Jubilé "Hemadi" à Touggourt.
Nos vétérans au Jubilé "Hemadi" à Touggourt.Nos vétérans au Jubilé "Hemadi" à Touggourt.
Nos vétérans au Jubilé "Hemadi" à Touggourt.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 22 Février 2015

Poème: Laghouat ,il fut un temps..

Med Sabeg de sa page facebook.

Bruyante au milieu,silencieuse aux alentours,
Quand c’était la Cité du Rocher des deux Tours,
Ou rien que le bêlement des chèvres aux pourtours,
Ou les chiens qui aboient,pour garder les contou
rs....

On se souvenait quand on montait sur les hauteurs,
Tout près de la Mosquée,et de la Rue Principale,
Le bleu,le vert,le blanc,ou ces trois couleurs,
Et le tout dans un seul amas,presque médiéval
......

A nos pieds,tous ces gentils cris,sous les arcades,
Ou les voix qui s’enivrent auprès des boutiques,
Ou du sourd Marché,sans les bruits et les saccades,
Ou le peu de klaxons,de quelques voitures rustiq
ues...

Toutes ces terrasses et ces cours aux bouches vers le ciel,
Fumant la vapeur du couscous et sa forte senteur,
Ou le flaire du café qu'on gouttait comme du miel
De nos narines,bien ouvertes,qui sentaient le bon
heur...

Très jolies,toutes ces rues qui couraient vers le bas
Et s’arrêtaient brusquement,aux bords de la Place,
Vers de grands hommes qui se livrent à de petits combats,
Aux gestes mesurés et sans ces gueules rapa
ces....

Et nos coqs chantaient au loin du fond des jardins,
Ou le braiment de nos ânes qui broutaient en repos,
Ou tous ces animaux ,dévoués et non radins
Qui nous aidaient à vivre et de se sentir dans nos peau
x.....

Le Rocher,quant à lui,nous épargnait un repos,
Plus vaste que la nuit et plus éveillé que le jour;
Rien,ne nous dérange,ou nous les sourds comme un pot
Qui savourions la pureté,le calme et l'A
mour...

La Palmeraie,quant à elle,nous servait d'asile ,
A chaque été,que nous allions,sous l'ombre de nos bois,
Ou que nous jouissions de l'agréable et de l'utile,
Nous détendre,sous les arbres,et non sous nos toits
......

(le 22 02 2015)

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 22 Février 2015

Ci.joint les dernières infos du week-end de l'IRBLaghouat.

Dans les catégories jeunes les minimes de l'IRBl se sont brillamment qualifiés pour le quart de final de la coupe d'Algérie à BordjBouareridj devant l'équipe locale.Bravo donc à ces jeunes et bonne continuation pour la suite.Quant aux juniors qui jouaient pour la même compétition à Annaba,il ont été éliminé par le HAMRA équipe locale sans démérites par le score de 2buts à 1.

Les séniors qui jouent la montée en championnat Sud ,gardent toutes leurs chances après leur match nul face à leur suivant imédiat .Il maintiennent ainsi une belle avance de cinq points.Ci dessous les résultats et les classements:

Derniéres nouvelles de l'IRBL.
Derniéres nouvelles de l'IRBL.
Photos des jeunes supporters fidélent à l'équipe;SPORT et FAIR PLAY.
Photos des jeunes supporters fidélent à l'équipe;SPORT et FAIR PLAY.
Photos des jeunes supporters fidélent à l'équipe;SPORT et FAIR PLAY.
Photos des jeunes supporters fidélent à l'équipe;SPORT et FAIR PLAY.

Photos des jeunes supporters fidélent à l'équipe;SPORT et FAIR PLAY.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Sport

Repost 0

Publié le 20 Février 2015

A méditer ;l'amour de la mère.

Une histoire que j’ai lu quelques parts et que j’ai trouvé très émouvante, je la partage aujourd’hui avec tous nos amis.

Après vingt ans de mariage, j'ai commencé à trouver une nouvelle lueur d'amour.
Je commençais en effet à m’intéresser à une femme autre
que la mienne et c'était l'idée de mon épouse qui m'a dit un jour :
«Je sais très bien combien tu l'aimes ! »

La femme avec laquelle mon épouse voulait que je sorte, était ma mère qui est veuve depuis longtemps mais que je ne voyais que rarement,
à cause des activités de la vie courante, mes trois enfants et d'autres responsabilités.

Un jour, je l'ai appelée et je l'ai invitée à dîner. Elle m'a demandé : «tu vas bien ?»...
Elle n'était pas habituée à recevoir des appels de ma part à cette heure-ci.
Elle s'est inquiétée mais je l'ai rassurée : « Oui je vais très bien, mais je voulais juste passer un moment
avec toi maman »..
« Nous deux, seuls ? » demanda-t-elle ; elle resta songeuse »

Jeudi, après le travail, je suis passé chez elle pour la prendre. J’avais un peu le trac.
En arrivant chez elle, je l'ai trouvée aussi perturbée. Elle m'attendait devant la porte dans une belle tenue !
Il semble que c'était la dernière robe que mon père lui avait achetée avant sa mort.
Avec un sourire angélique, maman me dit :
«J'ai dit à tout le monde qu'aujourd'hui je vais sortir avec mon fils.
Ils sont tous contents et ils attendent impatiemment ce que je vais leur raconter à mon retour.»
Nous sommes allés à un restaurant exceptionnel, calme et magnifique. Ma mère tenait mon bras,
comme si elle était La Première Dame.

Nous étions assis, j'ai commencé à lire le menu car elle ne pouvait lire que l'écriture large.
Tandis que je lisais, elle me contemplait avec un large sourire sur ses lèvres ridées... Elle m'a dit :
«C'était moi qui te faisais la lecture quand tu étais petit »
Je répondis : «Le moment est venu pour te rendre un peu de ce que tu as fait pour moi. Ne te dérange donc pas maman »
On a beaucoup discuté pendant le dîner. Rien d'inhabituel mais c'était de vielles histoires et de nouvelles.
Sans nous en rendre compte, le temps s'est écoulé et nous n'avons pas remarqué que minuit fût passé..
A notre retour, devant sa porte elle me dit : «Je suis d'accord pour une autre sortie, mais cette fois-ci,
ce sera moi qui vais payer! ».
J'ai embrassé sa main et j'ai pris congé d'elle.

Quelques jours plus tard, maman décède subitement.
Cela s'est produit si vite que je n'ai pas eu le temps de faire quoi que ce soit.
Quelques jours après, j'ai reçu une lettre du restaurant dans lequel nous avions eu ce dîner.
Avec une remarque écrite de sa propre main, me disant : «J'ai payé d'avance car je savais que je ne serais pas là...
L’essentiel, le repas est payé pour deux personnes, toi et ta femme.
Tu ne pourras pas savoir l'importance de
cette nuit pour moi. Je t'aime mon fils !»
A ce moment-là, j'ai vraiment compris ce que signifie le mot « aimer» et « Je t'aime » et ce que signifie
l'expression de cet amour pour l'autre.

Rien de plus important que les parents, surtout la mère. Donne-leur le temps qu'ils méritent,tu en seras le plus grand gagnant.
Ceci est un droit Divin et leur propre droit et cela ne peut être reporté.
Après la lecture de cette histoire, je me suis rappelé l'histoire de celui qui demanda à
Abdallah ibn Omar (qu'Allah soit satisfait de lui) :
«Ma mère est très âgée et ne peut plus bouger. Elle dépend complètement de moi.
Je la porte partout même pour aller faire ses besoins et parfois elle ne peut se retenir et fait ses besoins sur moi,
alors que je suis en train de la porter ; Penses-tu que j'ai payé ma dette envers elle ? »
Abdallah ibn Omar lui répondit :
«tu n'as même pas payé une seule des contractions qu'elle a eues quand elle t'a mis au monde !
Car lorsqu'elle fait cela, tu lui souhaites la mort pour t'en débarrasser, alors que quand tu faisais de même,
quand tu
étais petit, elle te souhaitait la vie ».


Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0

Publié le 18 Février 2015

Si Hadj Mokhtar Djamate s'est éteint.Allah yarehmou!

Nous avons appris avec tristesse le décès d'un homme d'une grande qualité et d'une grande sagesse Si Hadj Mokhtar Djamate.Il était notre voisin,un homme aimé et respecté de tous.Un homme qui a passé sa vie à servir son prochain,un travailleur méticuleux dont le sérieux et la qualité étaient largement reconnus.Un bon père de famille ,il nous quitte aujourd'hui ma pensée va à toute sa famille ,à tous les voisins et à tous ceux qui aimaient l'homme de coeur qui avait su conquérir ceux des autres.Hadj Mokhtar notre père était un homme bon,il laisse un grand vide pas seulement autour de ses enfants mais dans ce quartier que nous avons appris à aimer grâce à lui et à ses semblables.Il passait presque inaperçu,mais il avait cette ora et cette présence que seuls les gens de bien possédaient.Mes condoléances les plus attristées à toute sa famille à ses enfants mes amis et aussi à tous mes voisins de Kraa Farah.Ina li lah sa ina ilayhi radjioun.Rahimahou Allah.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 18 Février 2015

Merci à notre cher ami Hamel Rahmoune de nous faire découvrir ces anciennes photos inédites de ce grand jardin qu'était Laghouat autrefois.

La densité de la végétation(palmiers dattiers) est bien visible sur les photos.
La densité de la végétation(palmiers dattiers) est bien visible sur les photos.
La densité de la végétation(palmiers dattiers) est bien visible sur les photos.

La densité de la végétation(palmiers dattiers) est bien visible sur les photos.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0