Hommage posthume à l'artiste Menad Sedira.Par Hadj Ali Djoudi

Publié le 13 Octobre 2016

 

SEDIRA MENAD, nous quitte en ces jours sacrés de Achoura,le deuil nous frappe encore une fois à Laghouat, cette ville indulgente et bienveillante  qui perd ses meilleurs enfants l’un après l’autre

 

 

SEDIRA MENAD avait de la part de ses concitoyens un grand respect et jouissait d’une grande popularité  et d’une réputation pour toutes les qualités et les vertus qu’il représentait si admirablement

 

SEDIRA MENAD Allah Yarehmou fils d'une famille conservatrice de Laghouat nous quitte à l’âge de 72 ans, né le 24/12/1944 à Laghouat 

SEDIRA MENAD tu as marqué ton époque par tes qualités de grand sportif  et l’un des grands musiciens de Laghouat par ton style marocain et oriental, au sein de la troupe ETHOURAYA .

 Tu laisses derrière toi une carrière exceptionnelle :  je citerai pour le sport à titre d’exemple que tu as été félicité par feu Président Houari Boumedienne  lors de la finale d’Algérie Militaire au stade d’El Anassers et même sélectionné dans l’équipe Nationale Militaire 

Nous retenons aussi ton passage comme gardien de but pour le compte du RCL et puis la JSML de Laghouat.  

 

SEDIRA MENAD après une carrière de presque 14 années dans l’armée (ANP) commencera à travailler dans une compagnie étrangère à Ain Amenas « la flurTexas »puis dans la société Stone ensuite  à la SN REAH ( où je t’ai connu) comme soudeur et dans plusieurs entreprises privées.

 

SEDIRA MENAD je te dirai tout simplement que Laghouat, ta ville que tu as tant aimée , ne sera plus le même Laghouat. Zgag el ATIK, Rahbet Ezaytoun, Esafah qui nous rassemblaient  perdront à jamais leur charme sans toi.   

 

Nous, qui avons aimé, respecté SEDIRA MENAD , ayons une pensée pour lui et prions le tout puissant qu’il apaise son âme et de l’accueillir dans son vaste paradis.

 

En cette douloureuse circonstance ma pensée va directement à ses fidèles amis et à toute sa famille, je présente mes condoléances les plus sincères, en particulier à sa compagne et ses enfants, ses frères en particulier Belarbi, ses cousins Kouider, Mahmoud et tous les laghouatis qui l’ont connu.

 

(INA LILLAH OUA INA ILAHI RADJIOUN).

 

HADJ ALI DJOUDI BEN BELKACEM

 

 

 

Hommage posthume à l'artiste Menad Sedira.Par Hadj Ali Djoudi
Hommage posthume à l'artiste Menad Sedira.Par Hadj Ali Djoudi
Hommage posthume à l'artiste Menad Sedira.Par Hadj Ali Djoudi

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0
Commenter cet article