Articles avec #sport tag

Publié le 19 Mai 2013

 

 

 

 

img078-copie-1

 

  • «Les lions ne meurent pas! Ils disparaissent!»

    Proverbe berbère

    Samedi 28-08-2010 à 10 H 00 dans le cimetière bondé de Sidi Yanes, les Laghouatis se sont donnés rendez-vous pour communier, pour faire part de leur reconnaissance et surtout pour témoigner de leur immense chagrin à l’endroit de l’illustre et cher disparu.

    Si Abdelkader MECHATTAH grande figure de Laghouat est mort le vendredi 27-08-2010 à 14 H 30 stoïque et serein dans son lit à la manière des grands hommes, lui le gardien de but de l’équipe mythique du HILAL.

    Toute sa vie il a servi avec abnégation son pays sans rien demander en retour, il est resté l’aède des humbles avec qui il partageait tout, il était connu pour son humilité proverbiale et son bagout à nulle autre pareille un pedigree qui estampillera les générations montantes avec qui le défunt avait des atomes crochus ils se rappelleront certainement de sa rigueur morale et de son intransigeance en amitié.

    Pour tous les Laghouatis SI ABDELKADER était un citoyen du monde au sens où il a rendu service en éclairant, en éduquant, en tentant inlassablement d’inculquer des valeurs et pour leur éviter de ne pas tomber dans le piège des compromis, voie royale vers la compromission.

    Il dépasse de loin le cadre étroit de la ville de Laghouat et s’inscrit assurément dans la lignée de tous ceux qui ont servi l’humanité et son prochain en tentant de les «civiliser».

    Le pays s’honorerait plus en rendant les honneurs à ce patriote, à cet aristocrate de la pensée, à ce fier Algérien qui fit le grand djihad, celui de combattre inlassablement l’ignorance et la bêtise humaine lui qui a su admirablement entretenu à sa façon épique la flamme du savoir loin des feux pernicieux de la rampe.

    Certes la perte demeure et demeurera inestimable parce que cet enfant de Laghouat est sinon le meilleur, en tout cas un des illustres grands hommes de sa génération.

    Mais, un génie ne meurt pas : il vit à travers chaque mot, chaque image, chaque phrase dite et agréablement répétée ; il restera quoi qu’en dise en communion avec celles et ceux qui l’ont aimé de génération en génération, baignant avec lui dans un dialogue dynamique, un dialogue constructeur, un dialogue éternel.

    Qu'on ne s'y trompe pas, c'est d'abord l'homme et son génie, sous son regard chargé d'éclairs, avec lequel il a toujours regardé stoïquement le monde certainement de façon moins arrogante, plus humble et plus responsable, durant sa vie il se sentait surtout "malade du présent", de notre présent, et il pensait que "douter d'aujourd'hui, c'est apprendre à avancer à coups de compromis".

    Devant la puissance lucide et tranquille des accusations portées à l’endroit de celles et ceux qui ont dévié de la trajectoire, il répétait à qui voudrait bien l’entendre que nous ne sommes rien de moins qu'une courte parenthèse dans l'histoire de Laghouat, que malgré tout nous bénéficions, aussi fragiles qu'elles soient, de quelques circonstances atténuantes, que la ville renaîtra, que la l’Algérie sera… Demain un beau conte de fée ?

    Te souviens-tu, SI ABDELKADER de nos discussions à bâtons rompus dans le grand salon, un thé à la menthe à la main où nous refaisions chacun à notre manière le monde, te souviens-tu de nos propos dans la fraîcheur du soir, sous un ciel qui réveille l'envie de "cueillir les étoiles", Je sens et ressent encore la bonté de ton sourire à l'annonce d’un autre sujet brulant, toi qui n'a cultivé que l'excellence dans la vie.

    Aussi, appartiens-tu à la race des seigneurs, toi qui n'as jamais su tricher.

    Tu es SI ABDELKADER dans cette vieille utopie éculée à l’extrême une réalité palpable quotidiennement pourquoi toi précisément ? Parce que tu étais grand non pas par la taille, mais par l'esprit et par le cœur,
    Révolté ? Assurément.

    Révolté contre la bêtise humaine, contre "l’intolérance".

    Tu avais raison car, durant ta vie faite de renoncements téméraires et incompréhensibles, tu as su, par je ne sais quel art, te taire sur l'essentiel pour ne laisser parler que ton cœur.

    Et cette œuvre est là immortelle, elle se perpétuera après toi pour des générations, de siècle en siècle.

    Par respect pour ses amis, un être cher ne devrait pas avoir le droit de mourir, d’emporter avec lui la clef des innombrables combinaisons d’une vie qui expire d’un seul coup avec lui.

    Seulement voilà, comme un bon comédien dont le cœur s’arrête brutalement de battre sur les planches tu as quitté en seigneur et sur la pointe des pieds le plancher des vaches.

    Ainsi s’achève ton voyage ici bas, exactement comme pour ton ami ROUIGHI ATTALLAH secrétaire général à l’APC de Laghouat mort lui aussi quelle coïncidence au mois de RAMADAN, tu vois tu nous disais que les belles âmes finissent toujours par rencontrer et tu avais raison comme toujours.

    Laghouat mortifiée par la perte de ses fils souhaite saluer la mémoire de MECHATTAH ABDELKADER, l'une de ses personnalités les plus emblématiques, dont la sensibilité, la générosité et le goût de la transmission et du partage ont laissé une empreinte impérissable sur nombre de ceux et celles qui font à leur corps défendant l’évènement aujourd'hui.

    Le Bois de Boulogne ( Snawbar) est comme orphelin de SI ABDELKADER, de cette figure imposante et chaleureuse qui a suivi courageusement jusqu’à la fin le déroulement inexorable des jours.

    Du haut avec les autres il doit bien se rire de nous, car pour lui et pour ses semblables désormais le Paradis est à portée de main.

    Amine Lotfi

      
  •  11:28

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 17 Mai 2013

Dédié à un ami cher retrouvé grâce au net et qui m'a suggéré l'écriture de cet article sur ce sportif d'exception qu'il a connu jadis et dont il fut l'élève.Merci à toi Si Aissa Zighem ; merci surtout pour ta fidélité à ce blog et pour tes commentaires très judicieux.

 

  0000001-19

Le RCL au début des années 60 ;Si Dahmane est accroupis 2e à partir de la droite.

 

Un homme et un sportif d’une grande qualité que  la ville de Laghouat peut s’enorgueillir de posséder. Si  Dahmane, comme il est appelé par tous ceux qui le connaissent .Un dévoué à la cause du  football et de tous les sports, un omni sportif comme il en existe rarement  à travers  tout le pays. Toute une vie vouée à la pratique sportive, un homme infatigable qui continue  à exercer  sa passion malgré la retraite.  Actuellement  il s’occupe de l’association hippique et de la préservation de ce grand patrimoine ancestral  de toute une  région. Un  travail immense  mais dont il arrive à  s’acquitter  magistralement, forçant  l’admiration de tous.

 

Cet homme hors du commun, qui était déjà  jeune joueur du Racing de Laghouat dés 1959 ,très vite remarqué ;il est envoyé en France pour suivre une formation d’entraineur –éducateur .Au début de l’indépendance ,il fut chargé de  former  et de driver la dream team de Laghouat en ce temps là ;la formation  du  Kawkab de Laghouat. Cette équipe   détient  un record jamais égalé depuis ; vingt sept match sans aucune défaite et presque sur tous les terrains du pays. Après la dissolution  de cette grande équipe pour des raisons incomprises jusqu’à nos jours,  il revient à son premier club  de  toujours en tant qu’entraineur joueur malgré son jeune âge.  C’était en  mille neuf cent soixante trois. IL joua toute sa carrière dans son club de cœur  le RCL. A son actif dans cette équipe l’éclosion de nombreux jeunes, fruit d’une grande prospection et d’une belle formation  du club surtout. Il  était l’un des pionniers de la pratique du sport  dans le sud du pays puisqu’il occupa plusieurs fonctions  dans toutes les villes  des Oasis ou il était affecté car s’était d’abord un cadre de la jeunesse et des sports.

Ce grand sportif, spécialisé en athlétisme, formé  chez une autre grande légende du sport laghouati  feu Hadj Bachir Khalifa .Jeune  déjà, un  physique de spartiate  il  survolait  le  championnat  d’Algérie en mille neuf cent cinquante six dans les courses de vitesse : cent mètres  et  cent dix mètres haies. Il pratiqua aussi les sports Co  et participa avec le Racing, dans  la fameuse équipe de handball  qui joua en national dans les années soixante dix. Il  joua même avec  l’équipe de basketball  qui se distingua en coupe d’Algérie en cette même période. Cet homme infatigable et sportif invétéré est connu aussi  pour sa conduite, sa discipline, son engagement total pour le sport et l’éducation sportive mais aussi pour sa gentillesse et sa simplicité .Beaucoup de ses élèves  s’en souviennent  encore. C’était  le model  par excellence   pour les  jeunes.

Au début des années quatre vingt, il fut envoyé en Allemagne pour l’obtention d’un diplôme de troisième degrés d’entraineur de football ; diplôme qu’il décrocha avec les félicitations. Sitôt de retour il s’attela à la formation  des entraineurs du sud du pays, les faisant bénéficier de son expérience et surtout des nouvelles connaissances acquises.

Ce monument du sport mérite notre respect et notre gratitude pour tout le travail accomplie depuis plus de quarante  ans d’exercice .Hafidak Allah Cheikh wa atala fi  omrik ! Vous êtes  la  fierté  de ceux  qui  aiment  le sport. Le  vrai !(H'med B.)

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 13 Mai 2013

Le tournoi inter-quartier des  vétérans de LAGHOUAT se poursuit au complexe omnisports de la ville.Quatre équipes arrivées en demi -finale étaient au rendez-vous aujourd'hui pour en découdre et se placer en finale prévue mercredi prochain.Le premier match opposa l'équipe "Dahmane" à Hai "El maghdar" et a vu cette dernière l'emporter aux penalties.Quant au second match "Hai essadikia" s'est qualifié sans trop de problème face à "Hai el bordj.Donc se sera une finale explosive entre les équipes du sud de la ville qu'il ne faudrait surtout pas rater en cette fin de semaine .Du beau football en perspective; en tous les cas ,on l'espère.

 

DSC01914

L'équipe "Dahmane" qui n'a pas démérité malgré l'élimination.

 DSC01917

L'équipe d'Elmaghdar ;finaliste avec en plus l'art et la manière.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 11 Mai 2013

D'autres photos de la rencontre qui mit au prise les équipes de vétérans de Laghouat et ceux de Mascara.

 

 

 

DSC01891

 

La présentation des joueurs.

 

 

  DSC01887

Les officiels ;M.Merah ,M.Benguit et M.Sedira félicitent l'ensemble des joueurs.

 

  DSC01893

Chaifa,Gafsi ,Hadef et Dada.

  DSC01895

Photo souvenir.

  DSC01896

Présentation des joueurs de Mascara à M.Le maire de la ville.

 

  DSC01904

Remise de la coupe du fair play et du beau jeu au capitaine de Mascara Boualem Baltache par Aissa Merah (membre de l'APC).

  DSC01905

Photo souvenir.

 

  DSC01906

Les photos de la réception à l'honneur des invités ;remise de cadeau.

  DSC01907.JPG

 

 DSC01908

 

 DSC01911

Félicitations aux deux équipes pour la prestation et le beau jeu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 1 Mai 2013

 

 

 

 

 

Lorsqu’on aborde la riche histoire de la Coupe d’Algérie, on s’attarde rarement sur ceux qui ne sont plus là et qui, pourtant, ont grandement contribué à l’essor de cette compétition, la plus populaire et qui n’a pas pris une ride.

Elle se conjugue d’abord au passé avant le présent. A la veille de la 49e finale de la Coupe d’Algérie, le moment est tout indiqué pour parler de ces entraîneurs qui ont grandement contribué à l’essor et la légende de cette compétition et qui ne sont plus là.
Le défunt Mokhtar Arribi, le légendaire entraîneur de l’ES Sétif, détient le record de victoires en finale. Sous sa direction, l’Entente a gagné trois fois la Coupe d’Algérie. La première en 1963 face à l’ES Mostaganem à l’issue d’une finale à rejouer (1-1 et 2-0). La seconde en 1968 contre le NAHD (3-2) et la troisième devant l’USM Alger (1-0) en 1980. Dix-sept ans séparent la première et troisième victoires obtenues par l’ESS sous les ordres de Mokhtar Arribi. Son nom est intimement lié à l’histoire de l’équipe du FLN et du football à Sétif. Un autre membre de la glorieuse équipe du FLN a écrit en lettres d’or son nom dans l’histoire et le palmarès de cette compétition. Il s’agit de Ali Benfaddah.
L’histoire retiendra qu’il a été le premier coach avec qui le MCA (1971 contre l’USMA) et l’USMA (1981 contre l’ASMO) ont remporté la première finale de leur histoire. L’enfant de Zéralda a été un très grand joueur, ici et en France, avant de devenir un brillant entraîneur à succès. Dans ce palmarès, il est talonné par les regrettés Ahmed Zitoun et Abdelkader Bahmane. Le premier, ancien joueur au CR Belouizdad, a perdu deux finales consécutives à la tête de l’USM Alger. La première face au MC Alger (1971) et la seconde, une année après, devant Hamra Annaba. Ahmed Zitoun était un éducateur avec un grand sens du devoir et un respect profond pour ses joueurs. Il a disparu dans un tragique accident de la circulation au retour d’un entraînement sur la route de Larbaa alors qu’il était entraîneur du RCA qui est, cette année, tout proche de la Ligue 1.
Abdelkader Bahmane, qui nous a quittés il y a quelques années, a eu plus de chance qu’Ahmed Zitoun puisque lui a eu le bonheur de conduire l’USMH (1974) et le NAHD (1979) aux côtés de Mokhtar Kalem, au sacre, après avoir été le métronome du Nasria durant de nombreuses années.
Abdelhamid Kermali, disparu en mars 2013, a conduit l’ES Sétif au succès en finale de la Coupe d’Algérie en 1967 contre la JSM Sétif (1-0) dirigée à l’époque par le regretté Hocine Bouchache, une autre légende du football algérien. Les membres de la glorieuse équipe du FLN ont laissé leur empreinte dans cette magnifique compétition, à l’image de Mokrane Oualiken qui a offert à la DNC son seul succès en coupe. L’ancien attaquant a réussi sa reconversion comme entraîneur à la tête de la DNC qu’il a longtemps dirigée et maintenue en première division. Mohamed Salah Boufermes est le technicien qui a contribué à la victoire de Hamra Annaba contre l’USM Alger lors de la première finale de Coupe d’Algérie disputée au stade du 5 Juillet. Djamel Keddou, dont le jubilé aura lieu le 10 mai prochain, a gagné la coupe comme joueur et entraîneur sous les couleurs du seul club de sa vie.
Après avoir perdu quatre finales comme joueur, il a dû attendre la 5e pour goûter au bonheur de la victoire en 1981 face à l’ASM Oran sous les ordres de Ali Benfaddah. Comme entraîneur, il a remporté une coupe, contre le CRB en 1988, avec à ses côtés Mustapha Aksouh. Avec Mahieddine Meftah (JSK-USMA), Djamel Keddou est l’un des joueurs qui a disputé le plus de finales de Coupe d’Algérie. Joueur racé, élégant et au comportement exemplaire sur le terrain, il a été ravi aux siens à la fleur de l’âge.
Djaâfar Harouni, un homme de grande valeur, un éducateur de qualité, lui aussi, a inscrit son nom dans le palmarès et l’histoire de Dame Coupe qu’il a remportée une fois avec la JS Kabylie en 1994 face à l’AS Aïn M’lila. Trois coachs de l’ancienne génération figurent dans cette galerie. Il s’agit de Hamid Benslimane (Bellamine), Mahoud Fez et Abdelghani Zitouni. Le premier a dirigé l’USM Alger lors de sa première finale contre le CRB en 1969 (1-1 et 5-3 en faveur du CRB). Hamid Bellamine était à l’époque une référence. C’est lui qui a jeté les bases de la grande équipe de l’USMA avec le défunt Djamel El Okbi, Belbekri, Abdelkader Saâdi, Abderrahmane Meziani, Hamid Bernaoui, Lakhdar Guitoun…
Abdelghani Zitouni n’a pas eu plus de chance que Bellamine puisque sous sa direction l’USMA s’est inclinée en finale face au voisin, MCA, en 1973. Mahmoud Fez était à la tête du NAHD lorsque ce dernier s’est incliné en finale contre l’ES Sétif (2-3). Il n’en demeure pas moins que le nom du regretté Mahmoud Fez reste lié au seul titre de champion d’Algérie remporté par Hussein Dey.
Yazid Ouahib(ELWATAN).
 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 28 Avril 2013

Programmé à l'occasion des festivités du printemps culturel et sportif de la ville de Laghouat ;le tournoi de football des vétérans locaux a démarré aujourd'hui à 17h30' au complexe olympique de la ville.Le coup d'envoi a été donné par le président de l'APC accompagné des élus locaux de la mairie et des anciens sportifs de la ville invités pour cette occasion.A signaler qu'un bon nombre de spectateurs ont assisté au match

 

Les équipes qui ont ouvert le bal sont: l'équipe de la Sempac de la ville face aux anciens de "Hai Essadikia" ci dessous les photos de l'événement.

 

 

DSC01796.JPG

L'équipe de la Sempac.

 

 

DSC01803.JPG

 

Les anciens de "Hai Essadikia"

DSC01810

Photo souvenir les deux formations ,les organisateurs et les invités.

 

 

DSC01814

 

Le coup d'envoi du président de l'APC.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 23 Avril 2013

Lors du dernier déplacement à Biskra en campagnie de notre ami vétéran du Gallia et de la JSML M.Gafsi Dahmane ,que je savais conservateur de belles pièces photographiques.Nous profitons de cette aubaine pour lui demander de nous ouvrir et montrer son album photos qui renferme vraiment des pièces uniques.   Le temps ou la ville était au top dans ce sport populaire.Le temps ou plusieurs formations de la ville jouaient les premiers rôles dans différents championnats régionaux et nationaux.Qu'il soit remercié pour ce geste de grande noblesse qu'est le partage et afin que nos amis puissent revoir avec nostalgie ces images et se rappeler de grand noms dont certains  aujourd'hui ne sont plus parmi nous rahimahoum Allah!.Bonne vision!

 

 

 

img010.jpg

 

Cette photo est symbolique ,c'est la reprise du flambeau par la jeune équipe de L'IRBL à la JSML  dans un match de coupe de la Wilaya fin des années soixante dix.Sur cette photo le jeune Boutaba (IRBL) subtilise le ballon à Dahmane Gafsi(JSML) dans un match inoubliable qui s'est déroulé au stade "garnison".Admirez l'allure des deux joueurs!Ma chaa ALLAH!

 

 

img002.jpg

 

JSML année 1973-74 à GHARDAIA .la saison de la remontée en honneur centre.

 

img007.jpg

 

Le gallia année 1970-71.

 

img001.jpg

 

Les cadets de la JSML 71-72.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 21 Avril 2013

 

Aujourd'hui ,dans l'après-midi s'est tenue une réunion de travail entre les responsables élus de l'A P C  ,le comité d'organisation des festivités sportives  du printemps de Laghouat et les responsables des équipes  locales engagées dans les différents tournois sportifs en préparations.Les nouveaux élus de l'APC veulent renouer avec les anciennes traditions et redonner à la ville son lustre d'antan en reprogrammant les fêtes du printemps dans leur agenda.Une belle initiative qui trouve un écho favorable auprès des citoyens.L'association des anciens sportifs de Laghouat a été solliciter dans la personne de M.Sedira Kouider et M.Akkaka Aissa tous deux figures sportives incontournables du football à Laghouat pour donner le plus nécessaire aux différents tournois en préparations et rehausser par  la présence des anciens la qualité et le niveau des joutes sportives à venir .Un bon point pour les responsables de l'APC à leur tête M.Benbahaz  Bachir président .

 

Au programme un tournoi inter quartier pour les jeunes qui débute aujourd'hui par un tour préliminaire pour désigner les équipes qui s'affronteront en demi finale et finale du 11au 14 mai prochain.Un autre tournoi local pour les vétérans sur le même procédé que pour les jeunes sera organisé.D'autres compétions en Basket et en Pétanque sont prévues.

 

 

LES PHOTOS DE LA REUNION /

 

 

DSC01774

 

 

DSC01777.JPG

 

 

DSC01778

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 8 Avril 2013

 

 

 

 

Des photos souvenirs de la dernière virée des vétérans dans la capitale des Zibans que nous partageons avec tous nos amis.Bonne vision!

 

 

 

 

DSC01667

 

 

 

 

DSC01737

 

 

DSC01707

 

DSC01713

 

 

DSC01770

 

 

DSC01773

 

 

DSC01674

 

 

DSC01724.JPG

 

 

DSC01738

 

 

DSC01712

 

DSC01711

 

 

DSC01740

 

DSC01741

 

DSC01772

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 7 Avril 2013

Les vétérans de l'équipe du Galia de Laghouat étaient les invités de leurs homologues de la JSBiskra ce week-and.Une rencontre prévue de longue date puisqu'il s'agit de l'acte deux d'une rencontre en aller et retour,l'acte un s'étant déroulé il y a quelques temps à Laghouat.Nous fumes invités avec M.Akkaka Aissa  président de l'association des anciens sportifs et Hadef Kaddour  vétérans  du racing à nous joindre à  cette belle expédition.Une belle virée que nous ne sommes pas prés d'oublier car sincèrement ,elle fut exceptionnelle à tous les points de vue.Nous eûmes l'occasion d'apprécier d'abord l'hospitalité légendaire de nos amis de Biskra qui firent preuve à cette occasion  d'un sens de l'hospitalité digne de leur réputation.De l'accueil ,à notre séjour parmi eux ce fut exceptionnel .Nous ne remercierons jamais assez les organisateurs à leur tête M.Mourade Bidjou président et grande figure sportive à Biskra,M.Djamel  Saadi membres du comité d'organisation et joueur et  M. Zaradji Djemoui  membre et joueur pour  leur  amitié d'abord et surtout pour leur disponibilité à notre égard depuis le moment de notre arrivée jusqu'à la minute de notre départ.Ils n'épargnèrent aucun effort pour rendre  notre séjour plus qu'agréable.L'organisation et le programme tracé pour ce séjour étaient excellent à tous les points de vue.Notre délégation à sa tête M. Gafsi Dahmane chef de délégation et entraineur ainsi que tous les sportifs expriment leurs vives remerciements à nos hôtes.

La rencontre sportive fut d'un niveau honorable;nous eûmes l'occasion d'apprécier les prouesses techniques des joueurs des deux équipes.Chaque équipe eu sa mi-temps pour faire la différence mais ce n'est qu'à la fin du match que les anciens de Biskra purent inscrire de très belles manières les deux buts qui leurs permirent de remporter sur le fils cette belle empoignade.Bravo à l'ensemble des joueurs!

 

Les photos de la rencontre.

 

 

DSC01718.JPG

Les vétérans de Biskra.

 

DSC01721

Les vétérans de Laghouat.

 

DSC01732

Souvenir:photo des deux équipes ensembles.

 

DSC01723

Les spéctateurs du match étaient satisfaits du jeu étalé par les deux équipes.

 

DSC01727

La minute de silence pour les anciens disparus.On ne les oublie pas.

 

DSC01733

Une phase jeu.


 

 


Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0