Articles avec #art et culture. tag

Publié le 8 Mai 2013

Une petite promenade en cette belle journée printanière dans la vieille ville de Laghouat ;la meilleure façon de respirer et de faire des rencontres qui réchauffent le coeur.

  DSC01815.JPG

Le boulevard;en face de l'ancienne Méderssa.

  DSC01821

La rue du Mesjid "Al Atik".L

  DSC01819.JPG

Le boulevard.

  DSC01824

La placette de Bab Dzaier.

  DSC01826

 Zgag tebabkha(souvenirs,souvenirs..)

 DSC01829

 

 Bab Dzaier(2eme version)

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 26 Avril 2013

Récit de Hadj Med SEGHIRATE traduction et écriture H'med B.

 

 

 

 

img045

 

Nous étions très  bien  intégrés aux scouts saoudiens  et les jours passèrent  ainsi  que  les  grandes veillés programmées  par nos hôtes. Et  arriva enfin le grand jour  celui que tous  les pèlerins attendaient. Le  jour  le plus important  de notre pèlerinage ; Arafat  , le jour du grand pèlerinage ;dés l’aube nous prenions  tous  la direction de Mina .Nous avions passé la journée au travail et dans la soirée nous rejoignîmes  Arafat là  ,on s’était  répartie les taches  pour s' occuper  du bien être  des hadjis  .On s’était divisé en groupes  pour  mieux s’occuper d’eux ,chaque  groupe devait  prendre en charge une nationalité et bien sur ,on avait demandé d’être  affecter  auprès des pèlerins  algériens  .On avait  en charge le camp soixante neuf  qui justement était celui de nos concitoyens .Nous avions même rencontré  beaucoup de laghouatis  dans  ce camp et ce fut la grande joie lorsqu’on les avait trouvé  ,des retrouvailles de fêtes  et une ambiance unique .Parmi  ce beau monde je peux citer ;Hadj Tahar Bensalem, Hadjadj Tahar, Mohamed Benlehbib, Tayeb Hadj Aissa, Khemili Med, Benmebarek  Lakhdar  et beaucoup d’autres qui je suis désolé de ne pas citer. Le  lendemain était le grand jour et le plus important aussi ; c’était une vision indescriptible, tous les sens de l’individu n’étaient obnubilés que par la présence divine qu'on ressentait dans ce sanctuaire qui nous rapprochait vers notre créateur pour lequel des millions de musulmans étaient présent ici .De djebel al rahma  aux rues et dans ces lieux  bénies, tous se prosternaient, priaient  et tous imploraient  le salut divin .Une vision unique, il faudrait y être pour le comprendre. Malgré notre devoir religieux, nous prenions aussi le temps d’aider les hadjis surtout ceux âgés .Nous distribuions  de  l’eau fraîche et  de la nourriture que des bienfaiteurs  apportaient  aux pèlerins et  ils étaient  nombreux les bienfaiteurs  ce jour là. Cette grande  journée s’acheva  après la  prière du  maghrib . Et de grandes colonnes  se dirigèrent  vers Mousdalifa  pour y passer la nuit et ramasser les galets pour  la lapidation. Le matin nous reprenions la route pour Mina et  ensuite El Rahem. Autrefois les pèlerins  craignaient ce jour de  grandes bousculades  et  les pertes humaines qu’elles causaient. El hamdoulilah cette année là  de grandes améliorations avaient été faites  par la construction de routes et d’accès  faciles  pour rejoindre et par la suite quitter le mur des lapidations après s’être acquitter de ce devoir religieux important qui devait  se répéter  une fois  chaque jour et cela pendant trois jours. Le dernier jour de la lapidation avait failli tourner à la catastrophe pour nous ;dans une énorme bousculade et en essayant d’aider un hadji  laghouati qui était accompagné de sa famille .Nous fîmes une grave chute et si  ce n’était  la grâce de Dieu qui nous sauva  d’une mort certaine écrasé par des milliers de gens survoltés et affolés .Nous réussîmes à nous dégager non sans dégâts ; mon ami Arabi avait une méchante blessure au bras mais sans grande conséquence pour la poursuite de notre pèlerinage. Notre devoir fini  à Mina; nous rentrâmes tous vers la Mecque pour accomplir d’autres devoirs dont celui de se  raser  le crane comme il était stipulé  dans les règles du hadj.(à suivre)

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 20 Avril 2013

 

 

 

ATT00011.jpg

 

يقول الأطباء إن جسم الإنسان عندما يكون واقفاً فإن الجهاز العصبي والجهاز العضلي يعملان بفعالية

 

 

عالية  

بعكس عملية الجلوس التي لا تتطلب أن يكون الحهازان في حالة تركيز  

 

ولذلك من الخطأ أن يأكل أو يشرب الإنسان وهو قائم، بل يفضل أن يجلس.  

 

وقد رصد الأطباء حالات لديها اضطرابات في عملية الهضم، وقد عجزت الكثير من الأدوية عن علاجها  

 ولكن بمجرد أن توقف المرضى عن الأكل والشرب في حالة القيام، وبدأوا بتناول الطعام وهم في حالة الجلوس زالت اضطرابات الهضم!  

 

 
وهذا ما نصحنا به النبي الأعظم صلى الله عليه وسلم فقد: ( نهى رسول الله أن يشرب الرجل أو يأكل قائماً ) [رواه مسلم]  

 

 فهل تعالج نفسك بالاقتداء بسنة هذا النبي الكريم؟  

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 20 Avril 2013

Posté par mon ami Bouzid N.

 

 

 

                                                        أمراض يعالجها التمر      

 

ATT00014.jpg

 

 

يؤكد كثير من الباحثين اليوم أن التمر هو الغذاء المثالي لعلاج أكثر من مئة مرض، ومنها أنه

 

  

يعالج الاضطرابات المعوية ويساعد الأمعاء على أداء مهامها بفعالية عالية  

 كما يساعدها على تأسيس مستعمرة البكتريا النافعة للأمعاء. ولذلك يساعد التمر على علاج الإمساك بشكل جيد ويقلص عضلات الأمعاء وينشطها بما فيه من ألياف. ويمكن الاستفادة القصوى من شراب التمر لعلاج الإمساك بنقع حبات من التمر خلال الليل وتناولها في صباح اليوم التالي كشراب مسهل.  

يمكن استعمال شراب التمر لعلاج القلب الضعيف، كما يمكن استعماله للضعف الجنسي. وإذا مزج التمر مع الحليب والعسل فسوف يشكل شراباً فعالاً لعلاج الاضطرابات الجنسية لدى الجنسين ومشروب كهذا سيقوّي الجسم بشكل عام ويرفع مستوى الطاقة فيه. ويمكن أن يتناوله المسنون أيضاً لتحسين قوتهم وتخليصهم من السموم المتراكمة في خلاياهم طوال سنوات عمرهم.  

 كذلك فإن احتواء التمر على الأنواع الغزيرة للمعادن والأملاح والفيتامينات  

 سوف يؤثر على عمل الدماغ ويسدّ ما ينقصه الجسم من عناصر غذائية  

 وهذا يقود إلى الاستقرار النفسي لدى الإنسان.  

وهذا يعني أن تناول كمية من التمر كل يوم وبانتظام سوف يؤثر على الحالة النفسية  

فيجعلها أكثر استقراراً،  

 ونقول: سبحان الله الذي سخر لنا هذا الغذاء  

وحدثنا عنه في آية عظيمة: (وَجَعَلْنَا فِيهَا جَنَّاتٍ مِنْ نَخِيلٍ وَأَعْنَابٍ وَفَجَّرْنَا فِيهَا مِنَ الْعُيُونِ * لِيَأْكُلُوا مِنْ ثَمَرِهِ وَمَا عَمِلَتْهُ أَيْدِيهِمْ أَفَلَا يَشْكُرُونَ) [يس: 34-35].  

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 19 Avril 2013

Récit Hadj Med Seghirate traduction et écriture H'med B.

 

 

index.jpg

 

 

Le camp des scouts saoudiens était installé à Médine au centre ville là , Les scouts  attendaient  les arrivées  de pèlerins .Nous fumes très bien  reçus et tout de suite installés dans le campement .Durant  les trois  jours que nous passions  à Médine  nous participâmes  à des  activités culturelles et  religieuses  qu'ils organisaient à chaque soirée . Notre voyage  vers la Mecque se déroula  selon les préceptes de la loi islamique ;nous avions changé nos vêtements pour mettre  les  grandes serviettes blanches d’  El ihram  et tout le long de la route nous récitions  « Lebaik Allah ouma lebaik » jusqu’à notre arrivée à la Mecque. Nous rejoignions sitôt  El haram al charif et la sainte Kaaba pour  une Omra  .Nous exécutâmes   tous  les rites  de la Omra et nous  étanchâmes  notre  soif à la  fontaine « Zemzem » Ces moments là nous les vécûmes  intensément ;la seule vue de la sainte Kaaba parée  de sa plus belle tenue  suffisait  à notre grand bonheur  .Ce fut un moment indescriptible  ,nous étions là  dans cet endroit  que chaque musulman rêve de voir  ne serait-ce qu’une petite fois dans sa vie. Dans nos prières  nous avions remercié le seigneur pour toute sa bonté envers nous ,  sans oublié  tous ceux qui nous avaient aidés pour la réalisation de ce projet. Nos amis et surtout nos familles ;nous avions une pensée pour chacun d’entre eux .Cette nuit là , nous la passâmes  dans ces lieux saints. Le lendemain  nous rejoignions  les scouts qui nous attendaient ,ils  étaient  avertis de notre arrivé imminente de Médine par le chef de groupe .On nous installa dans une tente ou nous déposâmes tous nos bagages et nous nous mettions à la disposition du responsable du camp sitôt après .Nous fumes mis au courant du travail que nous devions faire, on nous donna une carte territoriale qui nous facilita beaucoup nos déplacements  et la connaissance de tous les circuits de la Mecque ,Minan  et Arrafa .Nous nous intégrâmes  facilement  au groupe de  nos nouveaux amis  et nous participâmes là aussi à toutes les taches  qu'ils devaient exécuter. Les soirées, on allumait un grand feu et l’on se réunissait autour, tous voulaient connaître notre histoire qu'ils trouvaient extraordinaire et les questions fusaient de partout ;on voulait tout savoir .Nous racontions tout ,sans omettre le moindre détails devant des yeux hagards et émerveillés .Nous étions devenus des héros pour eux malgré nous.(à suivre)

 

 

img048

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 12 Avril 2013

 

Récit de Hadj Med Seghirate,traduction et écriture H'med B.

 

 

 

        img039

       A El batra "la grotte de Ahl el kahf".

 

La barge nous fit débarquer à Akaba en Jordanie un pays chargé d’histoire ; des  civilisations anciennes  se sont relayées à travers les siècles  sur cette  terre  qu’elles  avaient  occupée et  habitée. Une drôle de sensation saisit tout notre être devant  ces lieux  qui résistèrent au temps  et qui virent  passer tant  et tant  d’illustres  personnages  de l’histoire  de l’humanité . De la période  gréco-romaine  à  celle de l’âge  d’or de la civilisation musulmane  jusqu’à  notre histoire contemporaine; une sensation  de profond respect  et un sentiment d’être  si petit  devant  cette  immensité  ne nous quitta point  durant notre passage dans ce beau pays.  Nous  arrivâmes  à Aman la capitale ou nous nous rendîmes  sans attendre  au siège général  des scouts jordaniens.  Notre  surprise fut  grande lorsque nous apprenions  que  le commandant  n’est autre  la propre sœur  de son excellence  le  roi de Jordanie lui-même   .C’est  le secrétaire général qui  nous reçu et  qui nous proposa  de la rencontrer  dans trois jours .Une proposition  que nous déclinions respectueusement  et  à grands regrets car nous devions  être  ce  jour là en Arabie Saoudite ; dernier jour avant la fermeture des frontière terrestre qui  précède  le pèlerinage. Nous profitions du temps qui nous restait pour visiter El Batra  ,  la grotte de « Ahl el Kahf » , la mer morte et plusieurs autre lieux historiques à Aman.  Le lendemain à notre réveil  cette jolie ville s’était vêtue  de sa plus belle robe d’apparat .Elle  était toute blanche, ce qui  lui donna une beauté divine. Dans la nuit il avait beaucoup neigé ce qui expliqua  cette  nouvelle transformation  qui  nous émerveilla. Après  être  passer   par notre ambassade , nous primes la direction de la frontière saoudienne.Là toute les modalités de notre passage furent réglées de façons excellentes  et nous pénétrâmes  enfin  en  Arabie Saoudite la terre bénie de l’islam. Nous nous prosternâmes  à terre pour remercier le seigneur d’avoir si bien guidé nos pas et de nous avoir protégé jusqu’à  cette terre sacré, le rêve secret  de tous les fidèles. Nous étions  dans un état  spirituel indescriptible, ceux  qui avaient fait ce voyage pour la première fois me comprendraient. «  Merci  seigneur d’avoir fait de notre rêve une réalité ! Merci  pour tous tes bienfaits mon dieu ! Laka al  hamd  ya ALLAH ! »Nous  nous dirigions aussitôt vers Médine et de là directement vers  la mosquée du Prophète Sidna  Mohamed (QSSL) . Là nous fîmes  la prière du  Maghrib  puis nous nous prosternâmes  encore   dans  tous ces lieux sacrés.  Louanges  à Dieu le tout puissant sans qui rien de cela ne serait arrivé.(à suivre)

   

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 11 Avril 2013

 

Lors de notre dernier passage dans la wilaya de Biskra;une chose importante attira notre attention sur le trajet entre Tolga et le chef lieu de wilaya.C'est les terres prises au désert et transformées en de vastes chants agricoles et de grandes palmeraies qui s'étendent à l'infini.Ce grand défi de l'homme à la nature semble à tout point de vue revenir à ce dernier.Nous avons pris ces photos pour partager avec tous nos amis ces images qui réconfortent et qui nous permettent d'espérer en la capacité de nos compatriotes à relever les grands défis et à produire d'avantage de produits agricoles d'une grande qualité pour le bien de tous.

 

 

 

 

 

 

 

DSC01670

Les palmiers poussent comme des champignons dans le désert aride.

 

DSC01671

Des serres à perte de vue .Le produit agricole cultivé est d'une grande qualité.

 

DSC01669

 

DSC01672

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 10 Avril 2013

Récit de Hadj Med Séghirate ,écriture H'med B.

 

  img041

 

 

 

 

Nous dîmes  au revoir  à tous nos amis libyens  qui  nous avaient  si bien reçu et aidé durant  notre  séjour dans  leur pays .Et nous  voilà  en Egypte  ou les ennuis  commencèrent  dès nos premiers  pas  qui foulèrent  ce pays .Les  égyptiens  ne faillirent pas à leur réputation  ,celle qui consiste à vous soutirer  des bakchichs pour n’importe quoi  en invoquant  toutes sortes de stratagèmes  connus ou inconnus. En  guise de  remerciements  ,ils nous lancèrent  nos passeports, nous dûmes  plonger  pour  les rattraper  avant  qu'ils ne tombent  à terre. Un  accueil qui vous  donne  froid au dos  mais qui ne nous découragea  nullement  dans  nos objectifs ;on nous avait déjà  prévenu  des agissements  de nos  amis douaniers  et policiers de « Oum el dounia ».Nous  étions à  Esseloum  au début de la  matinée  et  nous  continuâmes  notre voyage vers  Alexandrie . Une  grande  et  belle ville ou nous  ne pûmes y rester  que le  temps d’une journée  très insuffisante  pour  tout visiter. Nous  fîmes les  mille deux cent km  jusqu’au  Caire de nuit  .J’avais  déjà  visité le Caire par deux fois auparavant  en  1977 et 1978.Là nous primes contact avec  le commandement général  des scouts de ce pays ,nous eûmes  un accueil spécial de la part des responsables scouts  qui  nous proposèrent  de passer  la nuit chez les scouts  de la marine ; sur le bord du Nil .Nous eûmes droit  à une petite chambre sordide pour laquelle  nous fumes obligés de payer  cinq livres malgré nos  protestations  .Ainsi était l’hospitalité égyptienne  celle qui  consiste à faire payer  aux invités  le gîte et le couvert. Le lendemain  nous primes attache avec notre  ambassade  au  pays  des Pharaons ,nous eûmes  droit à un accueil très chaleureux qui nous changea un peu avec ce que nous vécûmes avec  les égyptiens. Nous passâmes la journée avec  notre attaché culturel  à qui nous avions raconté  toutes nos mésaventures  dans ce pays.  Il  ne fut  nullement  surpris  et nous parla encore de cette mentalité propre à nos hôtes  d’aimer  les  sous  et de profiter au maximum  de l’étranger .Il eut beaucoup de regrets  que nous n’ayons pas  pris contact avec l’ambassade en premier. Nous primes congé de nos amis et  nous partîmes  pour Nouibae un port tout près de Charam Cheikh  dans le Sinaï. Après une nuit passée dans cette  petit ville  portuaire ;nous nous embarquâmes   sur  le petit bateau  transporteur  pour le golf d’Akaba en Jordanie  .(à suivre)      

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 9 Mars 2013

Posté par mon ami Mechoui Noureddine .Merci pour cette contribution.

viewer

viewer12

viewer 2

viewer7

viewer3

viewer4

viewer9

viewer5    

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 4 Janvier 2013

M.Benchaa Abdelkader ex consul général d'Algérie en Arabie Saoudite nous adresse ses voeux à l'occasion de la nouvelle année 2013;en voici le texte:

 

 

 

A l'occasion de la nouvelle année 2013, je vous adresse avec une très grande joie mes voeux nombreux et chaleureux de bonheur, de santé et de réussite. Je souhaite également aux Laghouatis une année riche en développement et en réalisations. Benchaâ Abdelkader, ex. Consul Général en Arabie Saoudite.

 

 Remerciements de l'administrateur du blog:" Merci M.le consul général pour cette noble pensée qui nous honore car connaissant votre réputation d'homme juste ,aimable et généreux; nous ne sommes nullement étonnés par ce geste qui vous grandit davantage dans nos coeurs et notre estime.Permettez-moi monsieur aux noms de tous les Laghouatis qui vous connaissent en personne et d'autres de réputation de vous adresser nos  meilleurs voeux  pour 2013 .Fasse Dieu le tout puissant vous donner santé et prospérité et qu'il réalise tous vos voeux."H'med B.

 

     img042

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0