Publié le 1 Juin 2014

Dans la foulée de cette fièvre du football, j’ai voulu rendre un hommage posthume à un ami et frère, amoureux du football, un gentil garçon qui nous a quitté à la fleur de l’âge pour un monde meilleur laissant derrière lui un vide que personne ne pourra combler parmi sa famille et ses amis.
Cette photo, notre regretté ami et défunt l’avait envoyé le 10 novembre 1965 à son ami et collègue de travail DAHOU NASREDDINE.





Cette photo à été prise le 07 novembre 1965 ; elle représente notre défunt MAAMRI BERKANE deuxième à partir de la droite et le grand joueur Brésilien GARRINCHA deuxième à partir de la gauche.
Repose en paix mon frère MAAMRI BERKANE que Dieu le tout puissant t’accorde Sa Miséricorde et t’accueille dans son Eternel Paradis.


Ton ami DJOUDI HADJ ALI BEN BELKACEM

Hommage et souvenir

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0

Publié le 31 Mai 2014

Hier et en nocturne un match de gala a opposé les deux équipes cités ci- dessus au stade olympique de Laghouat.Il faut rappeler ici que c'est le match retour car une première manche a opposé les deux équipes à Messaad ,il y a trois semaines. Les poulains de notre ami Dahmane ont eu le gain des deux matchs malgré une opposition de qualité de l'équipe du CRBM. Bravo aux deux équipes pour le spectacle de qualité présenté sur une superbe pelouse!

Vétérans Ghallia Laghouat en vert CRBM en rouge et blanc.
Vétérans Ghallia Laghouat en vert CRBM en rouge et blanc.
Vétérans Ghallia Laghouat en vert CRBM en rouge et blanc.

Vétérans Ghallia Laghouat en vert CRBM en rouge et blanc.

Les photos du match.
Les photos du match.
Les photos du match.
Les photos du match.
Les photos du match.
Les photos du match.
Les photos du match.
Les photos du match.

Les photos du match.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Sport.

Repost 0

Publié le 29 Mai 2014

Lieu:centre culturel "Abdellah Ben Kerriou" de Laghouat.

Date;Du 28 au 31 Mai 2014.

Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.
Une visite au salon de l'aquarelle.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 28 Mai 2014

Proposée par mon ami Noureddine Mechoui.

Un Menuisier , était rendu à l'âge de la retraite..... Il informa alors son employeur de son intention de quitter le monde de la construction afin de passer le reste de sa vie paisiblement avec son épouse. Son employeur fut très déçu de devoir laisser partir un si bon travailleur et il lui demanda comme faveur personnelle de construire juste une toute dernière maison. Le menuisier accepta mais cette fois il était facile de voir que son cœur n'était pas à l'ouvrage.
Il accomplit un travail médiocre et utilisa des matériaux de qualité inférieure.
Quand le menuisier eut terminé la maison, son employeur arriva et en fit l'inspection puis il présenta la clé de cette maison au menuisier en disant : "Cette maison est la tienne, c'est mon cadeau pour toi".
Le menuisier était si triste, quelle honte ! Si seulement il avait su qu'il construisait sa propre maison, il aurait tout fait si différemment.
Moralité ,Il en est de même pour nous, dans notre vie. Nous la construisons malheureusement trop souvent avec négligence et insouciance, Un moment donné, avec étonnement, nous réalisons que nous devons vivre dans la maison que l'on s'est construite. S'il nous était possible de recommencer, nous aurions fait différemment nous aussi mais nous ne pouvons faire de retour en arrière. Nous sommes les artisans de cette maison qu'est notre vie. Chaque jour nous enfonçons un clou, plaçons une planche, érigeons un mur.
La vie est un projet de tous les instants. C'est par notre attitude et nos choix d'aujourd'hui que nous construisons la maison que nous allons habiter demain et pour le reste de notre
vie.

Une dernière faveur;à méditer!

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 27 Mai 2014

Déjà paru sur le blog de l'histoire et de la culture de la ville de Laghouat;nous reprenons de droit les articles de notre ami Hadj Med Hadj Aissa sur ce blog .Qui a raison?Qui a tort?

Nos amis communs jugerons en leur âme et conscience :

L'accusation!

MESSIEURS LES JURÉS RENDEZ-MOI JUSTICE !
Ah pour ce qui m’est arrivé ce matin ! Le « complot » dont j’ai été victime , il faut que je vous le raconte pour que vous puissiez vous constituer en tribunal impartial et objectif pour juger ce qu’ils m’ont fait subir comme « torture ».
« Ils » ce sont les nommés H’med Boukhelkhal, Kouider Seghier et M’hamed Benahmed , je les recontre à La Mamourah . Ils m’invitent à boire un thé à coté . Je laisse mon véhicule près de l’endroit où nous nous rencontrâmes et je partis tout joyeux avec eux .
1er café , pas de place où s’asseoir
2ème café , le thé n’est pas encore prêt
3ème et 4 ème cafés fermés .
Nous nous trouvâmes au bout d’une demi-heure de marche très loin du lieu de notre rencontre.
Nous nous décidâmes en fin de compte de revenir sur nos pas et tant pis pour le thé.
Passant devant une boulangerie je décidai d’aller acheter du pain en laissant mes amis m’attendre . Mais une fois de retour , je ne trouvai point mes amis . Ils sont partis me laissant seul, abandonné.
Non seulement je n’ai pas bu mon thé quotidien mais on m’a laissé tout seul.
Je fis donc le chemin du retour tout seul jusqu’à mon véhicule. Et là je trouvai mes amis tranquillement assis sur des tabourets devant la maison de Sieur M’hamed , riant à gorges déployées , insouciants et nullement inquiets de ce qui a pu m’arriver.

Jugez donc Messieurs les jurés et soyez justes !
Hadj Me
d Hadj Aissa.

La défense!

"LES PAUVRES INNOCENTS" SE DÉFENDENT ...
Bonsoir Si Hadj! C'est Un joli plaidoyer pour votre cause que vous faites là mon cher ami , digne des grands maîtres du barreau ;rien que pour cela ;vous êtes à féliciter .Mais comme vous devez le savoir justement dans pareils cas tout accusé doit se défendre par le biais d'un avocat assermenté comme vous l'avez choisi vous même ou par la désignation de son défenseur. Je fais office ici d'avocat pour moi même et pour mes pauvres et gentils amis dans cette affaire ou vous vous êtes portés partie civile contre nous. Nous pauvres innocents accusés à tord par notre ami et invité de marque de justement l'avoir abandonné durant notre périple à trouver un salon de thé ouvert à la Maamourah(pratiquement le thé vert à la menthe était introuvable et ce n'est pas une blague ;ce qui m'a fait regretté rahbet zaytoun.)Durant notre promenade forcée notre ami Hadj Med est entré dans une boulangerie pour prendre du pain ,nous l'avons attendu le plus normalement du monde en discutant . Mais notre ami à la boulangerie est tombé à pic avec une waada laghouatie ou toutes sortes de gâteaux à l'ancienne ainsi que des boissons chaudes et fraîches étaient servies gracieusement (cela ,notre cher ami à oublié de le mentionner dans sa plaidoirie)Pris et surtout surpris par tant de générosité Si Hadj s'était oublié et avait oublié ses compagnons. Et nous dans tout ça nous continuions notre marche à petits pas tout en lançant un coup d'œil derrière pour apercevoir notre ami qui restait invisible. Enfin arrivés à destination point de notre ami. Nous fîmes une halte salutaire après une longue marche sous le soleil de plomb de ce matin. Une demi heure ; revoilà Si hadj en meilleurs forme que toute à l'heure (l'effet du messamen et du mahroug au beurre de brebis étaient visibles sur sa personne ).C'est alors qu'arriva un autre ami à l'instant même ;Hadj Med Slimani c a d au moment ou Si HADJ nous accusait d'abandon ,étant un homme de droit Med Slimani prit tout de suite sa défense.

Alors dans cette histoire chers amis blogueurs donnez votre verdict .Merci!


H’med Bo
ukhelkhal

Il persiste et signe!

Au jury , je tiens à démentir véhément l’affirmation sans fondement que j’ai trahi « les pauvres innocents » en oubliant de les inviter à la waada sur laquelle je suis tombé et que je me suis servi tout seul laissant mes amis languir .
Mes adversaires n’ont aucune preuve de ce qu’ils avancent , ce qui doit leur valoir une sanction supplémentaire et des compensations justes et équitables à même d’atténuer les torts portés à la pauvre « victime innocente et sans défense »

Messieurs les jurés agissez avec la plus grande fermeté , votre crédibilité est en
jeu.

Les gentils potes accusés injustement par notre ami commun préféré.
Les gentils potes accusés injustement par notre ami commun préféré.
Les gentils potes accusés injustement par notre ami commun préféré.

Les gentils potes accusés injustement par notre ami commun préféré.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 1

Publié le 27 Mai 2014

Je voudrai tout d’abord et avant de commenter ce document extraordinaire, remercier mon cousin Takhi Cheikh Ali qui m’a offert cette photo rare, qui est publiée sur internet pour la première fois.
Elle représente deux monuments de l’histoire de Laghouat :
A gauche mon oncle maternel le poète TAKHI ABDALLAH BENKERRIOU
A droite mon cousin paternel le Cadi DJOUDI MABROUK
La troisième personne c’est leur accompagnateur pendant leur séjour à El
Golea

2- Mes remerciements vont aussi à mon ami, frère et voisin à Al Kabou MAAMAR KHACHEBA pour ce document représentant Al Gharbia le 10 août 1965.
En reconnais La Medersa complètement à gauche sur la photo.



Je ne cesserai de remercier mes deux complices pour leurs aides et leurs disponibilités ainsi que leur bonté afin de permettre à tous les Laghouatis de connaitre l’histoire de leur extraordinaire cité Laghouat .
Merci beaucoup mes frères
Votre ami HADJ ALI DJOUDI BE
N BELKACEM


Joli scoop Hadj Ali!
Joli scoop Hadj Ali!

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 26 Mai 2014

L'ITE de Laghouat un établissement de formation scolaire régional crée au début des années quatre vingt pour palier aux insuffisances et au manque d'enseignants dans la région du sud.Un établissement qui a vu défiler des milliers de jeunes stagiaires toutes spécialité confondues durant la période allant de 1980 à 2003.Un institut qui avait su s'adapter aux besoins professionnelles et pédagogiques de cette période et qui permettait à ceux qui avaient choisi d'y suivre leur formation ,un enseignement de qualité et un suivi quasi permanent durant les stages d'application sur le terrain qui garantissaient les connaissances nécessaires et fondamentales pour leurs réussites futures dans la nouvelle fonction.

Je rends ici un hommage solennel à tout le personnel de cet établissement; administratif et pédagogique à leur tête M.LE DIRECTEUR pour leur dévouement ,leur intégrité et leur professionnalisme à se mettre au service de leurs fonctions.Le travail accompli durant cette période fut colossal et ponctué par de nombreuses réussites qui faisaient la fierté de tous. Aujourd’hui l'établissement n’existe plus .

Ci joint des photos de l'inauguration de l'ITE PAR Mme la ministre de l'époque,du personnel administratif et pédagogiques.Certains nous ont quitté rahimahoum Allah!

Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.
Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.

Treize photos à voir en cliquant sur la première qui apparaît.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0

Publié le 24 Mai 2014

Le mondial approche à grands pas ,l'EN qui participe pour la deuxième fois consécutive se prépare sereinement dans le centre de Sidi Moussa.

Ci-joint quelques photos des entraînements des verts.

One,two,three viva l'Algèrie!
One,two,three viva l'Algèrie!
One,two,three viva l'Algèrie!
One,two,three viva l'Algèrie!

One,two,three viva l'Algèrie!

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Sport

Repost 0

Publié le 23 Mai 2014

Des images de nos anciens footballeurs prises ,vendredi passé juste après le "Douhr".C'est L'heure du thé vert à la menthe;le lieu, la placette conviviale de la localité.Un endroit agréable sous une verdure luxuriante ou les bonnes senteurs entremêlées de la flore vous ravivent toute votre être.Des moments d'un bonheur intense que l'on souhaiterait interminables .

Des moments qui resteront gravés dans nos souvenirs.
Des moments qui resteront gravés dans nos souvenirs.
Des moments qui resteront gravés dans nos souvenirs.
Des moments qui resteront gravés dans nos souvenirs.

Des moments qui resteront gravés dans nos souvenirs.

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Repost 0

Publié le 22 Mai 2014

 

Photos de Hadj Kaddour Latrech.

 

Ce mois-ci nos vaillants et infatigables amis des anciens scouts n'ont vraiment pas chomés;ils étaient présents à toutes les manifestaions dans la wilaya.Là ou,ils furent conviés pour rehausser de leur présence très remarquée d'ailleurs les événements  tels que le 08 mai 45, la journée de l'étudiant etc....

Ci-joint les photos prises lors de ces évenements.

 

 

10409995_692542407472127_730338283_n.jpg

 

10374180 692539930805708 450022331 n

 

 10370769 692540950805606 2069269070 n

 

Voir les commentaires

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0