LES STRUCTURES CULTURELLES RENFORCEES PAR DE NOUVEAUX PROJETS

Publié le 21 Novembre 2013

 

 

 

058

 

Plusieurs projets sont retenus pour renforcer le secteur de la culture dans la wilaya de Laghouat. Dans le cadre du programme complémentaire 2011, un théâtre régional est en cours de réalisation à Laghouat. Son coût est estimé à 470 millions DA dont le taux d'avancement des travaux avoisine les 40%. Ce joyau sera composé d’une salle de spectacle et des annexes pour la formation théâtrale pour les troupes et les associations activant dans le domaine et permettre une formation aux jeunes, en plus d'abriter les manifestations culturelles du 4e art. Pour encourager la lecture, deux bibliothèques urbaines sont également prévues dont un au chef-lieu de la wilaya de Laghouat et l’autre à Bellil, nouvelle ville située à quelques 90 km au sud de Laghouat, et ce, un coût global de 200 millions DA.

En sus d’une une bibliothèque, des prestations d’étude et la fourniture d'équipements du centre culturel Aflou, chef-lieu de Daïra distant de quelque 120 km au nord de Laghouat, y sont prévus et ce avec une enveloppe financière de 100 millions DA. Sa réception est prévue pour le premier semestre de 2014.

Alors que l'étude technique d’une bibliothèque semi-urbaines prévue dans la commune d'El-Ghicha, est achevée deux structures similaires sont en cours de réalisation dans les communes de Brida et Aïn-Madhi, capitale des Tidjanis.

 cela s’ajoute les travaux d’aménagement de la maison de la culture Tekhi- Abdallah-Benkeriou, portant sur la réalisation de deux salles de spectacles dotées d'un équipement ultramoderne. Cette structure comptera une salle de spectacle et des annexes pour la formation théâtrale au bénéfice des troupes et des associations activant dans le domaine d’une part, et d'abriter les manifestations culturelles du 4e art d’autre part.

 

BOUHAMAM AREZKI

(bouhamamarezki@gmail.com)

 

Rédigé par HMED B.

Repost 0
Commenter cet article

H"med B. 21/11/2013 12:27

La gestion de ces installations demeure un vrai problème;IL FAUDRAIT FORMER des responsables compétents pour les voir jouer leur vrai role pour le bien de tous .Merci Hadj Med pour cette
intervention judicieuse.

MOHAMED HADJ AISSA 21/11/2013 08:10

c'est beau de construire de nouvelles infrastructures mais ce n'est pas tout. Nous voyons bien ce qui arrive aux anciennes infrastructures , aucune maintenance, une gestion approximative...Il
faudrait former à la gestion moderne les futurs responsables de ces structures , il faudrait les exploiter d'une façon rationnelle et optimale( il n'est qu'à constater à quel taux sont utilisées
les infrastructures actuelles). Il est grand temps de changer la façon de voir les choses: on construit à coups de milliards et on s'en va