La dimension spirituelle de ramadan.

Publié le 20 Juillet 2013

 

 

 

 

ramadan-2013-2-600x337.jpg

 

 

Le mois de ramadan ne se résume pas à quelques interdits. Durant cette période en effet, il s'agit de purifier son esprit, de ressentir de la compassion pour autrui et de réfléchir à ses propres défauts.

 


Pour les musulmans, le mois de ramadan a une dimension ascétique dans le sens où il incite les musulmans à maîtriser leurs instincts et à progresser sur le plan spirituel. Par ailleurs, le mois de ramadan commémore la première révélation divine reçue par le prophète Mahomet(qlssl).

Ramadan et méditation


Ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire de l'islam. Pendant le mois de ramadan, tous les musulmans adultes et en bonne santé doivent jeûner et observer certains principes moraux. De l'aube au crépuscule, les musulmans doivent s'abstenir de manger et de boire, de fumer, d'avoir des rapports intimes mais aussi de se quereller... Mais le mois de ramadan ne se résume pas à quelques interdits. Il est aussi question de purifier son âme, de ressentir de la compassion pour autrui et de réfléchir à ses propres défauts. D'ailleurs, c'est parce que ramadan est une période consacrée à la spiritualité, que des musulmans choisissent ce moment pour accomplir un pèlerinage à La Mecque, l'omra. Ramadan est un moment privilégié pour faire son introspection et se remettre en question. De plus, c'est une occasion de méditer sur le sort des moins chanceux que soi. C'est pourquoi, pendant ramadan plus qu'à l'accoutumée, on partagera de bonne grâce son couvert avec des pauvres...

Ramadan, c'est aussi des moments chaleureux en famille

969493_540535812660891_93697429_n.jpg
Ramadan est aussi l'occasion de se réunir autour du f'tour, le repas de rupture du jeûne, que l'on prolonge avec le s'hour, la veillée traditionnelle de ramadan. Autrefois, la rupture du jeûne était ritualisée : on entamait toujours le repas en croquant une datte et en buvant un verre de lait. Le repas devait être assez frugal afin de reprendre des forces en douceur. Chaque pays oriental a ses plats rituels : au Maghreb, parmi les plats classiques de la table de ramadan figure un potage épicé à base de blé ou de nouilles, la chorba et la harira. Au Moyen-Orient, on sert plutôt un plat de riz en sauce et de viande de mouton, Al Madina... Toujours selon la tradition, durant la veillée de ramadan on racontaient des histoires. De nos jours, les histoires racontées par les aînés autour du foyer de la cheminée ont été remplacées par des veillées autour de la télévision... Mais la tradition du s'hour perdure malgré tout !

 

   ShowPic.php.jpg

 


Source :Orientale.fr

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0
Commenter cet article

Aissa ZIGHEM 22/07/2013 02:13


Bonsoir cher ami , j'ai observé une chose complétement oubliée j'allais dire occultée mème des écrits et articles dans ton blog ainsi que dans le blog de Hadjaissa mohamed par tous ceux qui ont
parlé des veillées ramadhanesques et cette chose c'est le jeu de "mlette" ce fameux jeu où on se mettait à 2 équipes de 2 rangées et chaque rangées pouvait contenir jusqu'à 20 joueurs ou plus ,
ce jeu consistait à donner une bague ou une chose personalisée qu'on appelait "el baroud" à un des 20 joueurs et mettre au défi l'autre équipe à le trouver et gare à celui qui tombe sur le
mauvais numéro , alors celui qui était en sa possession se lève et fait un grand bruit d'éclat du "baroud" . j'ai terminé mais en étant moi mème surpris et étonné d'avoir gardé ces souvenirs
intacts des belles veillées du Ramadhan spéciales à Laghouat.Saha s'hourouk Si H'med.