Cette nostalgie dans nos coeurs.

Publié le 12 Septembre 2013

 

Je m'excuse auprès de mes amis pour être nostalgique de ma belle cité et en particulier auprès de mes amis lointain à qui peut-être je fais beaucoup de mal en publiant ces photos de leur cité Laghouat . Je cite OMAR MARFOUA  en Angleterre, KAZI AHMIDA en Belgique, Atig Madani en France et LAZRI NOUREDINE en Hongrie et beaucoup d'autres.
Je suis fou et amoureux de ma ville Laghouat et lorsque je contemple ces photos anciennes d'antan je me sens rajeunir. C’est l’oxygène que je respire
Et l’eau  que je bois et l’amour qui me hante.
Merci mes amis ..

Votre amis et frère Hadj ALI Djoudi.

 

 

720_001.jpg

 

  Merci Hadj Ali d'éveiller en nous tant et tant de beaux et merveilleux souvenirs.

Une fois que je franchis ces frontières, les paysages changent complètement. Tout s'entremele les images de me famille, de mes parents et les révélations des choses si quotidiennes de ma ville natale. Un coin du quartier ou se mêlent les ombres , un marché ouvert avec les paysans qui vendent leurs produits agricoles, les midis ensoleillés intensément, le bleu profond du ciel .  Et on est parfois torturé par les arrière-gouts des plats natals, , jamais trouvés ailleurs . L’odeur surtout, et les senteurs uniques qui  réaniment et ressuscitent mon propre univers,Des milliers de petites choses sans signification peut-etre mais qui suffisent à procurer chez moi un bonheur si intense.

 

1233575 585871144784500 860630727 n

 

 

1239025 585870954784519 1931562995 n

 

1235381_585870801451201_304087112_n.jpg

 

1175264_585871071451174_1684594653_n.jpg

 

 

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0
Commenter cet article