Et si tous nos stades portaient leurs noms?

Publié le 4 Novembre 2016

Et si tous nos stades portaient leurs noms?

 

 

« Une coupe du monde reste l’une des plus prestigieuses compétitions dans la carrière d’un joueur de foot. Pourtant, il y a 56 ans, certains se sont privés de ce grand rendez-vous pour une cause noble.

En 1958, des footballeurs algériens n’ont pas hésité à faire l’impasse sur la plus prestigieuse des compétitions, et c’est sans aucun état d’âme qu’ils ont raté la coupe du monde qui devait se tenir quelques semaines plus tard en Suède, la coupe qui a révélé le Brésil et Pelé. C’est le cas du Monégasque Mustapha Zitouni et du Stéphanois Rachid Mekhloufi. Ce dernier était l’un des meilleurs espoirs du football français.

A quelques exceptions, tous les joueurs étaient des vedettes incontestées et des cadres dans des clubs sportifs. L’équipe de foot du FLN c’est avant tout un formidable coup de communication pour la révolution algérienne. En avril les images de Rachid Makhloufi exfiltré en suisse ont fait le tour du monde. Pour Ferhat Abbes, président du GPRA à cette époque, cette équipe a fait « gagner dix ans à la cause algérienne.»

 

Et si tous nos stades portaient leurs noms ! Ils Resteront immuables dans les mémoires.

 Pour nous tous ici ils correspondaient à la plus belle image que l’on peut se faire de grands sportifs exemplaires.

Par delà les admirables victoires, quelle joie et quelle fierté de voir une équipe d’Algérie heureuse, simple dans la gloire et pleine de cette santé morale dont notre pays avait tant besoin durant la longue nuit coloniale

 Ces joueurs avaient une paternité dans tout cela.

Pour tout ce que nous leur devons, l’idée de perpétuer leur mémoire et d’inscrire leurs noms sur nos stades  nous est venue tout naturellement. Leur idéal et leurs sacrifices pour notre liberté et notre indépendance doivent être perpétué afin que les générations présentes et futures s’en inspirent et en prennent l’exemple pour le bien de notre sport national.

Leurs noms et visages sur des plaques aux frontons de nos plus beaux stades à travers le pays rappelleront  à jamais le courage et la droiture de ces  grands sportifs exemplaires.ALLAH yarham al amouat wi tawal fi aamar al ahia!

Et si tous nos stades portaient leurs noms?
Et si tous nos stades portaient leurs noms?
Et si tous nos stades portaient leurs noms?
Et si tous nos stades portaient leurs noms?

Rédigé par HMED B.

Repost 0
Commenter cet article