L'adieu à Merouane (Allah yarehmou).

Publié le 25 Octobre 2016

L'adieu à Merouane (Allah yarehmou).
L'adieu à Merouane (Allah yarehmou).

C'est en état de choc que la nouvelle du décès tragique de mon jeune neveu et cousin s'est rependue parmi nous hier en milieu de journée. Face au deuil, le temps s'arrête. On ne veut pas y croire : "Non, ce n'est pas vrai, c'est un mauvais rêve". On reste hébété, anéanti, encore incrédule. Cet état est difficile voire pénible même .J’ hallucine et j’entends des voix au plus profond de mon être. On se dit aussi : "Je sais qu'il est mort, mais On se défend par une fuite en avant dans des activités matérielles. On ne veut plus rien sentir, ne pas penser. On aimerait se protéger de la trop grande douleur, du déferlement d'émotions qui anéantit Je t’ai cherché Merouane parmi tes amis ,tes frères ,tes cousins ,j’ai essayé de lire sur leurs visages tristes et leurs yeux embués de larmes. Mais rien ,je ne te trouve plus, j’essaye à travers les souvenirs et tous les actes du quotidien de me remémorer les choses .Je m’aperçois que tout c’était vite passé ,tu étais l’enfant de la maison comme tous les autres ,vous aviez grandis sans que l’on s’aperçoive,le temps s’est écoulé .Tu as réussi dans ta vie ,tes études, tes diplômes .Tu faisais beaucoup de bonheur autour de toi. Malgré le chagrin et les larmes, ta famille et tes amis t’ ont rendu de nombreux hommages poignants, tous décrivant Merouane comme un jeune homme dynamique, souriant toujours, serviable et généreux, débordant de vie. Mais le tout puissant t’a rappelé auprès de lui.Ina lilah wa ina ilayhi radjioune .Rahimak Allah !


Des centaines de témoignages de soutien ont afflué sur les réseaux sociaux et auprès de la famille lundi après-midi et mardi , On avait bien de la peine à contenir toutes les personnes qui étaient venues te rendre un dernier hommage et soutenir la famille..

Très proche de ta famille, tu étais toujours très attentionné envers chacun, du plus jeune au plus ancien. Et tu trouvais aussi du temps pour tes amis ! Coup de main pour un devoir scolaire, visite à un copain, coup de fil à celui qui n'allait pas trop bien…
La maison familiale était souvent remplie de jeunesse venue partager un repas, un thé ou un café. Tous ces jeunes aujourd'hui ressentent déjà un immense vide après ta disparition.
A tes parents, à ta sœur, à tes frères, cousins, oncles à tes amis, à tous ceux qui pleurent et qui souffrent de ton absence, j’adresse un message de soutien et de réconfort.
Au revoir Merouane, nos chemins se sont peut-être séparés mais tous ces beaux souvenirs que tu nous laisses et ta présence invisible guideront tous ceux que tu aimais.
Ton oncle Hadj H’med.
فلله ماأعطى ولله ماأخذ .
نسأل الله العلي القدير أن يتغمده برحمته الواسعة ويلهم أهله وذويه جميل الصبر والسلوان.
انا لله وانا اليه راجعون

L'adieu à Merouane (Allah yarehmou).

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 1
Commenter cet article

A. Kazi 26/10/2016 08:38

Merouane,était une personne formidable ,aime et admire par sa famille,ses amis et par tous ceux qui l'ont côtoyés. Il(Merouane)vivra dans nos mémoires d'un jeune laghouati exemplaire pour toujours...
Nous devons accepter de le voir partir,tout en sachant que la vie est courte et que nous serons un jour réunis a nouveau au paradis .
Nos sincères condoléances a la famille du défunt;Ina lilah wa ina ilayhi rajioun...

amine lotfi soukhal 25/10/2016 17:58

La mort c'est le moment où nous allons enfin présenter nos vies, nos actions à notre Seigneur. Toute notre vie nous avons œuvré du mieux que nous avons pu, avec amour, et c'est à ce moment là que nous allons présenter le fruit de nos efforts à notre Seigneur bien aimé. Nous allons présenter ces moments où nous avons patienté par amour pour lui, ces prières que nous nous sommes efforcés de faire pour qu'il soit satisfait de nous, ces aumônes que nous avons essayé de donner avec sincérité, ces choses que nous avons pardonné aux autres dans l'espoir qu' ALLAH nous pardonne...

H'med B 25/10/2016 21:42

Merci Amine Lotfi.