Réflexion:le sport à Laghouat .

Publié le 16 Septembre 2016

Réflexion:le sport à Laghouat .

IL est loin le temps ou les sportifs laghouatis de tout bord s'entraînaient comme ils pouvaient , au moment ou ils voulaient et à l'endroit qu'ils choisissaient. En ce temps là chaque quartier avait ses terrains de sport ; des espaces vides transformés en aires de jeux et qui se remplissaient chaque après-midi après l'école ou le travail. Des jeunes mordus de football, d'athlétisme, ou de n'importe quel sport y trouvaient là un endroit pour donner libre cour à leurs hobbies .Les installations sportives modernes n'existaient pas encore dans la ville.C'était les années soixante, soixante dix;le pays se construisait encore .Les responsables du sport de l'époque faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour permettre aux nombreux jeunes de pratiquer leur sport favori ;ils faisaient avec ce qu'ils avaient et travaillaient avec le peu de moyens dont ils disposaient .Incroyable me direz-vous?Mais ce qui est le plus incroyable c'est que leur travail donnait des résultats plus que escomptés dans toutes les disciplines sportives et à tous les niveaux, scolaire ou civil.Des jeunes issus des quartiers devenaient des champions du sport scolaire ou autre dés qu'ils endossaient les maillots de leur lycée ou de leur équipe favorite. Le stade du quartier était un réservoir inestimable pour de nombreuses associations sportives.

De nos jours, les installations sportives modernes voire de performance existent. L’état a doté toutes les wilayas du pays de ce qu'il y a de mieux. Laghouat aussi s'est équipée de terrains de foot gazonnés de salles omnisports.Donc la pratique du sport devrait s’améliorer, les résultats aussi.Mais il y a anguille sous roche. Chez nous les résultats ont considérablement régressés jusqu'à devenir presque miraculeux lorsqu'ils arrivent.Ou est le problème car il y a un problème que les responsables du sport doivent résoudre et sans plus tarder .Les terrains de sport doivent être ouvert à tous les sportifs pour s'entraîner et non pas clos devant leur nez. Les jeunes des quartiers qui ont perdu les terrains vagues disparus avec la nouvelle réorganisation de la ville et les projets de constructions ne peuvent plus s'entraîner comme avant. Ce n'est pas normal qu'avec tous les moyens qui existent aujourd'hui , la pratique du sport de masse décline à ce point là .Les installations sont là pour la pratique du sport pour tous; des plus jeunes au vétérans. Elle ne doivent pas être conserver comme des musées, ouvertes seulement à certains privilégiés .Certaines wilayas ont déjà remplacé maintes fois le tartan des terrains de football tellement ils sont utilisés, un exemple que nos locaux doivent méditer .Avec un peu plus de volonté et plus d'implication de nos encadreurs et surtout une meilleure utilisation des moyens que nous possédons aujourd’hui; de meilleurs jours pointeront à l'horizon de notre sport local moribond.

Rédigé par HMED B.

Publié dans #sport

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article