Ouverture de "l'exposition photos du musée" aujourd'hui.

Publié le 23 Avril 2016

Ouverture de "l'exposition photos du musée" aujourd'hui.

Comme prévu !Ouverture aujourd'hui de l'exposition photo qui va durer un mois environ au musée communal de Laghouat. Un public nombreux était présent dés dix heures ce matin pour découvrir cette exposition inédite .Ci joint les photos de cet événement prises à onze heures de la matinée.

De vieilles connaissances étaient présentes.
De vieilles connaissances étaient présentes.
De vieilles connaissances étaient présentes.
De vieilles connaissances étaient présentes.
De vieilles connaissances étaient présentes.
De vieilles connaissances étaient présentes.

De vieilles connaissances étaient présentes.

Un panel des photos exposés.
Un panel des photos exposés.
Un panel des photos exposés.
Un panel des photos exposés.
Un panel des photos exposés.
Un panel des photos exposés.

Un panel des photos exposés.

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

AISSA 24/04/2016 18:01

Bonjour cher ami Lhadj Hmed ,comme je n'ai pas trouvé d’espace , je m'excuse d'avance pour cette intrusion dans cet article , mais en lisant le quotidien Lesoir d'Algérie du 24/04/2016 je suis "tombé" sur une histoire comme tu les aimes tant , qui est la suivante :

Le Soir Santé : Prenez une minute pour lire cette histoire qui changera peut-être votre vie

" Deux hommes gravement malades étaient hospitalisés dans une même chambre. L’un d’eux était placé à côté de la fenêtre et l’autre, totalement alité, n’y avait pas accès. Chaque après-midi, le malade placé à côté de la fenêtre racontait à son camarade la vue qu’il avait devant lui. Il y avait un joli lac, des cygnes blancs s’y baignaient. Il y avait des enfants qui jouaient au bord de l’eau et des couples marchant main dans la main. Le parc était plein de fleurs de toutes les couleurs et de loin on voyait la ville et ses lumières.
L’homme décrivait la vie comme si on y était et parfois le deuxième malade entendait même les rires et la joie venant de ce parc. Le compagnon de chambre était en admiration et peu à peu sa jalousie et son envie grandissaient envers son camarade qui profitait seul de cette vue. Il a donc décidé d’avoir sa place et a tout fait pour l’empoisonner.
Les infirmiers ont découvert un matin le corps sans vie de l’homme près de la fenêtre. Peu de temps après, le deuxième malade a demandé qu’on déplace son lit près de la fenêtre. Et là juste devant il n’a trouvé qu’un mur gris bétonné, le malade a questionné l’infirmière qui lui a dit que son compagnon de chambre était aveugle et qu’il lui décrivait des scènes heureuses pour lui redonner espoir et lui offrir un peu de joie. Morale de l’histoire : rendre quelqu’un heureux est un bonheur sans limites. La jalousie et l’envie appauvrissent, alors que le bonheur partagé enrichit. Vivez, soyez heureux et faites des heureux autour de vous, c’est là que se trouve la vraie richesse".

Ton frère Aissa ZIGHEM.

HMED B. 24/04/2016 20:21

Merci Hadj Aissa pour ce commentaire émouvant et très content surtout de te savoir en bonne santé.Cela me va droit au coeur!