L'hommage de Hadj Ali Djoudi à Hadj Tahar Djoubar(rahimahou Allah).

Publié le 16 Mars 2016

L'hommage de Hadj Ali Djoudi à Hadj Tahar Djoubar(rahimahou Allah).

HADJ TAHAR DJAOUBAR BEN AISSA:

HOMMAGE POSTHUME A UN SAGE

ET UN BIENFAITEUR

La mort ! Une fatalité que personne ne peut détourner ni en échapper, elle est aussi une fin de vie qui peut vous faire oublier des êtres chers,

une fois mort. Face à cette destinée, il y’a des personnes qui passent entre les mailles du filet de cette tragédie et malgré leur départ pour un autre monde, ils restent vivants parmi nous avec tout le respect que nous leur avons voués de leurs vivant et parmi eux, je citerai,

HADJ TAHAR DJAOUBAR

HADJ TAHAR DJAOUBAR nous quitte en ce jour sacré du vendredi 11 mars 2016 comme il l’a toujours souhaité.

Le deuil nous frappe encore une fois à Laghouat, cette ville indulgente et bienveillante qui perd ses meilleurs enfants l’un après l’autre .Ses habitants vivent cette tragédie avec patience en accepte avec résignation la volonté divine .

Que cette pensée au moins nous fasse nous résigner aux volontés du Seigneur des Mondes. ;Nous devons encore l’adorer quand il nous porte ses plus rudes coups, ce sont de grands avertissements pour nous détacher de ce monde, où nous ne faisons que passer, Nous reverrons celui qui nous fut si cher, car ALLAH laisse cet espoir à l’homme.

HADJ TAHAR DJAOUBAR C’est vrai qu’il est difficile d’admettre qu’un être cher nous quitte pour toujours, mais que pouvons nous faire ,nous ne pouvons que nous incliner devant la volonté divine.

HADJ TAHAR DJAOUBAR avait de la part de ses concitoyens un grand respect et avait , parmi la population, une grande notoriété pour toutes les qualités dont il jouissait, sa patience, sa gentillesse, son intégrité, son dévouement, ses relations humaines et surtout son amour pour cette ville qui l’a vu naitre, grandir et qu’il a choisie pour abriter son corps dans ses entrailles.

HADJ TAHAR DJAOUBAR ta disparition, nous afflige profondément et tous ceux qui connaissaient tes mérites ou qui avaient reçu des preuves de ta bonté et de ton zèle à rendre service te pleurent aujourd’hui.

HADJ TAHAR DJAOUBAR Allah Yarehmou fils d'une famille conservatrice de Laghouat nous quitte à l’âge de 60 ans, né en 1956 à Laghouat.

HADJ TAHAR DJAOUBAR J’étais ton ami, ton camarade de classe, ton confident et cela me suffit et m’honore .Ces titres je ne les oublierai jamais et c’est pour cela aussi que cette perte nous est pénible à moi et à tous ceux qui t’ont côtoyé et qui ont eu la chance de vivre avec toi des moments de joie et de bonheur ,dans des relations de respect et d’amitié, et sans hésitation je dirai tous les Laghouatis,

HADJ TAHAR DJAOUBAR tu as franchi la porte de l’au-delà Avec obligeance et sans faire de bruit, tu nous as surpris mais avec tous les honneurs qui distinguent les grands hommes ; avec piété, patience au mal qui te rongeait et que tu tolérais avec un grand courage, parce que tu croyais pertinemment que c’était ta destinée et avec ta piété tu acceptais la volonté du seigneur des cieux et des terres.

HADJ TAHAR DJAOUBAR je te dirai tout simplement que Laghouat, ta ville que tu as tant aimée, ne sera plus Laghouat sans toi, Snaoubar,Safah, Rahbet Ezaytoun,Schettet,Kabou,Zgag El Hedjaj qui nous ont rassemblés perdront à jamais leur charme sans toi.

HADJ TAHAR DJAOUBAR tu possédais tous les atouts d’un homme exceptionnel, brillant depuis ton jeune âge et particulièrement les mathématiques. Tu étais un génie et ton intelligence dépassait la norme sans oublier tes autres qualités de gentillesse, d’humour, d’humanisme.

Une photo souvenir de la classe de CM1 année 61/62 Ecole du centre à Laghouat.

Je m’excuse d’avance pour les noms ou prénoms que j’ai oubliés.

Oui ! Allah Yarahmek HADJ TAHAR DJAOUBAR Tu nous quittes à jamais en nous privant de ta générosité, de ta bonté, de ton affection, ta gentillesse, ton humour et tes conseils.

A tous les membres de sa famille, Laghouat et les Laghouatis pleurent avec vous Celui que nous venons de perdre HADJ TAHAR DJAOUBAR qui était notre frère, notre ami et si quelque chose peut cependant modérer notre chagrin, c’est le souvenir de ses vertus.

La ville de Laghouat, les Laghouatis sont sous le choc à cause de cette perte brutale qui nous endeuille mais HADJ TAHAR DJAOUBAR restera toujours vivant dans nos cœurs

En t’évoquant mon cher ami et frère HADJ TAHAR DJAOUBAR dans la tristesse et l’émotion, je dirai tout simplement que tu étais connu par tout le monde comme étant le meilleur voisin, le charitable pour les démunis, le généreux pour ses hôtes et ses amis et surtout attentif à tous les problèmes des membres de ta grande famille et ceux de la population de Laghouat et en particulier tes donations en médicaments introuvables pour tous les souffrants de la ville et sans discriminations.

HADJ TAHAR DJAOUBAR Tu étais pour nous un modèle et un exemple à suivre, et malgré ton départ pour toujours tu resteras vivant dans nos cœurs et nos souvenirs toi qui a voué toute ta vie au service des autres.

HADJ TAHAR DJAOUBAR Notre peine est immense et ton décès toi qui nous était très proche, est une vraie douleur au cœur et à l’âme, et avec l’aide du tout puissant nous croyons que ta mort n’est pas une fin de vie mais que ton départ et le début d’une nouvelle vie dans le paradis AL Firdaous al Ala incha ALLAH.

HADJ TAHAR DJAOUBAR je voudrais en premier lieu vous demander de me pardonner pour vous avoir fait revenir parmi nous sans vous avoir demandé d’autorisation, mais j’ai exaucé le vœu comme dans mes habitudes de vous rendre hommage.

Maintenant que c’est fait et Comme à chaque fois dans mes hommages à des personnalités riche ou pauvre intellectuelle ou illettrée, je demande à ce que soit crée une page Hommage par un ami ou un proche afin que son souvenir ne se perde pas .

Deux jours sont passés depuis votre décès, mais pourquoi ne pas vous rendre cet hommage en vous créant une page hommage vivante et moderne sur internet pour garder de vous une belle image dans la mémoire collective de tous les Laghouatis et tous ceux qui vous ont connu afin qu’au travers de leurs témoignages et leurs commentaires, vous puissiez continuer à vivre parmi nous et échapper ainsi à l’épreuve de l’oubli.

Nous qui avons aimé, respecté HADJ TAHAR DJAOUBAR comme il nous a aimés, nous, qui avons eu la chance de le connaitre, de le côtoyer, ayons une pensé pour lui et prions le tout puissant qu’il apaise son âme et de l’accueillir dans son vaste paradis.

HADJ TAHAR DJAOUBAR était honnête, intègre ,serviable et généreux, il était un grand homme à principes et un gardien des valeurs.

En cette douloureuse circonstance ma pensée va directement puis à toute sa famille ainsi qu’à ses et fidèles amis,

Je présente mes condoléances les plus sincères, en particulier à sa compagne et ses enfants, son frère Belkheir et aussi ses neveux ainsi que les familles Djoubar, Benmebarek et tous les Laghouatis,

Repose en paix cher HADJ TAHAR DJAOUBAR la vie ne dure qu’un instant et nous te rejoindrons puisque il faut bien mourir un jour, nous ne t’oublierons jamais que Dieu te bénisse et que le tout puissant t’accorde sa Sainte Miséricorde et t’accueille dans son vaste et Éternel Paradis

HADJ TAHAR DJAOUBAR mon ami et mon frère ! Laghouat et tous les Laghouatis sont tristes de ton départ brutal et te remercient pour tout ce que tu as fait pour eux et déjà tu leur manques.

HADJ TAHAR DJAOUBAR Toutes les expressions de condoléances, les peines partagées, le deuil qui commence, inscrivent à jamais des pensées pour toi en nos cœurs pour que notre souvenir de toi ne meure jamais.

Adieu l’Ami, le Frère… Repose en Paix… Nous t’aimons à jamais

(INA LILLAH OUA INA ILAHI RADJIOUN).

classe de CM1 année 66/68 Ecole du centre à Laghouat. Je m’excuse d’avance pour les noms ou prénoms que j’ai oubliés. Professeur : ROUIGHI ALI ALLAH YAREHMOU 1ere rangée : ROUIGHI MESSAOUD – ZAHIA MADANI – REGUE KOUIDER – DJOUDI HADJ ALI 2eme rangée : SEBAA-ZAABTA YAHIA-OUAR LAMINE-DJABOURABI-BENLEHBIB RACHID- X -BENYAHIA –BENMEBAREK LAKHDAR-KELBIT KAMAL- BABAGAYOU-LAZRI MUSTAPHA-DJOUBAR TAHAR- 3eme rangée : HARRAT BAILICHE-BENADJILA HACHEMI-KAOUKA-BENBRIKA LAMINE-GUETAF LAZHARI- BADER BENATALLAH-BENBAHAZ BACHIR-NEKAA MOHAMED- X- TADJ BACHIR – ZAID AISSA.

classe de CM1 année 66/68 Ecole du centre à Laghouat. Je m’excuse d’avance pour les noms ou prénoms que j’ai oubliés. Professeur : ROUIGHI ALI ALLAH YAREHMOU 1ere rangée : ROUIGHI MESSAOUD – ZAHIA MADANI – REGUE KOUIDER – DJOUDI HADJ ALI 2eme rangée : SEBAA-ZAABTA YAHIA-OUAR LAMINE-DJABOURABI-BENLEHBIB RACHID- X -BENYAHIA –BENMEBAREK LAKHDAR-KELBIT KAMAL- BABAGAYOU-LAZRI MUSTAPHA-DJOUBAR TAHAR- 3eme rangée : HARRAT BAILICHE-BENADJILA HACHEMI-KAOUKA-BENBRIKA LAMINE-GUETAF LAZHARI- BADER BENATALLAH-BENBAHAZ BACHIR-NEKAA MOHAMED- X- TADJ BACHIR – ZAID AISSA.

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0
Commenter cet article