LAGHOUAT : FESTIVAL “ARC-EN-CIEL’’ Au rythme des arts plastiques et visuels

Publié le 11 Juin 2015

LAGHOUAT : FESTIVAL “ARC-EN-CIEL’’  Au rythme des arts plastiques et visuels

Par Bouhamam Arezki Journaliste à Liberté

.

La maison de la Culture Abdallâh-Ben-Keriou, au centre-ville de Laghouat, abrite depuis lundi et jusqu'au 13 de ce mois, la première édition du Festival national des arts plastiques et visuels “arc-en-ciel’’, organisé par le commissariat du même nom. Plusieurs artistes représentant différentes régions du pays y prennent part dans une ambiance riche en couleurs et sonorités, a-t-on constaté. En effet, pas moins de 37 artistes représentant leurs wilayas respectives, participeront à cette manifestation culturelle qui mettra en avant, les œuvres en rapport avec l’aquarelle, la peinture à l’huile, la photographie et le court-métrage. En marge de ce festival, durant six jours, sont projetées des communications sur la photo de presse, l’état actuel des arts plastiques en Algérie et la photo cinématographique, ainsi que des ateliers sur la peinture, l’utilisation des couleurs et leurs nuances, ainsi que sur la photographie. Cette manifestation est rehaussée par deux conférences sur les arts plastiques et visuels données hier mercredi respectivement par les professeurs Toufik Bessir et Ahmed Chriki, spécialistes en la matière. La direction de la maison de la Culture, profitant de cette manifestation, a programmé des sorties en l’honneur des artistes participants. Ainsi, ils ont découvrir la beauté des sites historiques et touristiques de la région de Laghouat, notamment le rocher du Kef du Tizi grarine baptisé fort Bouscaren du nom du général qui avait trouvé la mort lors de la prise de la ville le 4 décembre 1852, et les localités de Taouiala et Lahtibya, régions à vocation touristique connues par des îlots de verdure féériques. Les artistes participants se verront décerner des prix et une attestation de participation au Festival qui sera clôturé par un gala artistique animé par le chanteur Ahmed Lamri du fameux group Roots, avec comme cerise sur le gâteau l’apport de son guitariste Aïssa Moulai. Le public pourra admirer le répertoire de cet artiste laghouati qui a le privilège de chanter en langues française, anglaise, espagnole, italienne, arabe et kabyle. L’objectif recherché de ce festival, nous a-t-on indiqué, est, entre autres, de faire connaître les artistes algériens et leurs œuvres dans le domaine des arts plastiques et visuels, et de mettre à leur disposition un terrain d’expression et d’entraide, également montrer la diversité de sa vision artistique typiquement algérienne, de mettre en place un réseau de collaboration entre les artistes issus de tous les horizons, mais surtout de permettre au grand public d’apprécier les œuvres artistiques déclinées des quatre coins du pays dans un esprit de divertissement et pour le développement de la tradition culturelle. Cet évènement sera mis à profit pour la prospection de nouveaux talents artistiques, l'échange et la création d'un cadre d’émulation entre participants en vu de promouvoir ce legs artistique algérien et, ainsi, préserver un pan entier de l’identité nationale algérienne. Pour rappel, les artistes participants avait fait l’objet d’une sélection par un jury suite au concours organisé du 09 au 19 avril 2015 par le commissariat du Festival culturel national des arts plastiques et arts visuels “arc-en-ciel’’.


B.A.

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0
Commenter cet article