Tayeb Souffari,le footballeur de grande classe.

Publié le 11 Mai 2015

Deux grands du football:Ali Bencheikh (MCA)et Tayeb Souffari(IRBL)
Deux grands du football:Ali Bencheikh (MCA)et Tayeb Souffari(IRBL)

Ceux qui avaient connu ce joueur racé ou qui avaient suivi le parcours et la carrière de ce footballeur hors du commun ne tariront pas d’éloges en parlant de lui.

Natif de Laghouat Tayeb Souffari « Chiba » pour les intimes, un pur produit du football laghouati .Sa carrière fulgurante démarra dès son jeune âge dans son quartier ,ou il attira l’attention des puristes par son jeu tout en finesse et une technique de ball très rare chez un bambin de 13-14 ans.Il fut tout de suite et le plus naturellement du monde recruter pour rejoindre la jeune équipe de l’Itihad qui venait de naitre sous la conduite de M.Sedira Kouider et M.Bouziane Grine sans oublier Si Bachir Takhi (Zagalo) c’était en 1973.En ce temps là, les places valaient chères dans les clubs qui activaient dans les différents championnats .Il était devenu urgent de créer une nouvelle équipe pour permettre au nombre important de jeunes talents arrivés à maturité , de s’exprimer enfin dans une vraie équipe et de montrer ce qu’ils savaient faire eux aussi.Parmi ces jeunes joueurs il y avait Ahmed Bendaoud (Gardien) Ahmed Bentahar,Berdjakh Hamza ,Dziri Med (rahimahou Allah),Benziane Med,Boubakar Benmoulay(défenseurs ),Souffari Tayeb,Chabni Omar,Kouider Boucherit,Grine (milieux )Bekkay Abdelmalek,Fouiri Saad ,Bachir Boumegouas,Med Babagayou (attaque) .L’équipe fut renforcée ensuite par deux joueurs issus du Chabab (juniors JSML),il s’agit de Hama Ferhat et de Guellouma Cheikh Ali en plus de Hmeida Oubati (Gallia). Cette année là(74-75) ,elle disputa sa première saison en deuxième division du championnat du Sud sous le nom des 3 S et termina première et finaliste de la coupe de Wilaya. Tous ces joueurs n’avaient pas encore dix huit ans à cette époque, il fallait le signaler ici. C’était tout simplement un panel de jeunes et talentueux joueurs qui venait d’éclore.

Dans cette équipe brillait de mille feux un jeune joueur, il était juste cadet ;Tayeb Souffari .De l’or en barre ,de la classe pure, un jeu fait de dribbles déroutants ,une puissance de pénétration ballon au pieds terrible, pour les défenses adverses , une détente et un jeu de tête rares .Le jeune joueur était pétri de toutes les qualités qui font les grands du ballon rond. Laghouat tenait là une grosse pépite d’or;le voir jouer était un régal.

L’équipe gravit les échelons et se retrouva quelques années plus tard en division d’honneur centre grâce à une belle gestion de cet ensemble par de grands dirigeants (Hadj Hamza Zenikhri et son équipe).Des joueurs étaient partis d’autres arrivaient mais l’ossature autour de « Chiba » était restée la même. Certains clubs de la ville disparaissaient les uns après les autres durant la fin des 70 à cause d’ennuis financiers .L’Itihad était devenu le club phare de la ville .C’était l’espoir de toute une région pour les amoureux du football.

Et l’équipe fit une montée fulgurante jusqu’à la nationale deux ,début des années 80 ;c’était les plus belles années de ce club qui devient aussi un spécialiste de la coupe d’Algérie en atteignant les derniers tours de la compétition plusieurs fois de suite en quelques années.

Tayeb Souffari fut l’un des grands artisans de ce succès historique ;il avait muri, il étalait une grande classe partout ou ,il passait ,il forçait le respect de tous par sa gentillesse et sa conduite exemplaire sur et en dehors des terrains. Les propositions de grands clubs ne réussirent jamais à Lui faire quitter son équipe de cœur :l’IRBL .Il demeura fidèle jusqu’à la fin de sa carrière .Un bel exemple pour les jeunes d’aujourd’hui.

Ce grand joueur comme tant d’autres a tout donné pour son club et sa ville au prix de grands sacrifices. Il mérite la reconnaissance de tous. Il est grand temps de lui consacrer un grand jubilé, digne de son grand talent qui a fait rêver des milliers de supporteurs et de sa grande sportivité exemplaire.

J’espère inchallah que cet appel soit entendu par les dirigeants actuels de l’équipe et les instances sportives de la wilaya.(H'med B.)

Photo IRBL 74,postée par notre ami Hadj Djamel Khanfar.Debout de gauche à droite:Bekkay,Boumegouas,Bendaoud,Berdjakh,Guellouma,Oubati,Hama.A ccroupis :Boucherit,Grine,Benziane,Fouiri,Souffari,Benmoulay.

Photo IRBL 74,postée par notre ami Hadj Djamel Khanfar.Debout de gauche à droite:Bekkay,Boumegouas,Bendaoud,Berdjakh,Guellouma,Oubati,Hama.A ccroupis :Boucherit,Grine,Benziane,Fouiri,Souffari,Benmoulay.

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0
Commenter cet article

krim BOUGUERRA 13/05/2015 11:00

Il est avec le regretté Ahmed BENHAOUACH le joueur le plus talentueux qu'a connu Laghouat les autorités de la ville ainsi que ses amis doivent penser a lui organiser un jubilé ne serait ce que pour améliorer sa situation sociale croyez moi Chiba le mérite transmettez lui mes amitiés.

Lazri Noureddine 12/05/2015 16:29

Salem!
Mon ami et frere CHIBA merite d'etre respecté, consideré! Je profite de l'occasion pour l'embrassé trés fort par lebiais de cet email.