Publication d'un nouveau livre sur les mémoires de Hadj Med SEGHIRATE.

Publié le 14 Février 2015

Publication d'un nouveau livre sur les mémoires de Hadj Med SEGHIRATE.

Du nouveau en librairie,les mémoires de notre cher ami Hadj Med Seghirate viennent d’être publier dans un nouveau livre en langue nationale .Bravo et félicitation pour ce nouveau né!Souvenez-vous sur ce même blog et avec l'accord de notre ami j'ai publié ces mêmes mémoires en français et vous étiez nombreux à avoir aimer et apprécier cette belle histoire!Pour le souvenir je rediffuse de nouveau le premier article partie01 .Bonne lecture!

Publié le 29 Mars 2013

Récit de Hadj Med Séghirate ,écriture H'med B.

Cela remonte à l’année 1961 quand accompagné de mon père nous nous sommes dirigés au siège des scouts musulmans de LAGHOUAT. Le siège était situé au quartier Elkabou rue Djoudi Belkacem de nos jours . C’était une grande maison et j’avais dix ans tapantes ce jour là. Mon inscription faites ,j’étais placé dans le sous groupe de M. Guelloula Ahmaida qui devenait ainsi mon premier chef et dont j’ étais devenu très proche . Car ma soif d’apprendre n’avait pas de limite ,je voulais tout connaître et rien ne me décourageait .J’appris très vite les chansons patriotiques au programme ,les règlements, la tenue et surtout la marche rythmée des scouts .Ceci dura quelques mois seulement puis nous changeâmes de siège et nous nous retrouvâmes au quartier Souadek qui était une petite caserne voisine d’un grand jardin qui devenait ainsi notre terrain d’entraînement journalier. J’avais un nouveau instructeur le chef d’unité était Si Ahmeida Guelloula et le chef du groupe M. Mekhanet Allel. Une année plus tard fut proclamée l’indépendance tant attendue de notre pays .Nous changeâmes encore et encore de siège ;du secteur nous allons au fort Moron appelé aussi la brèche et enfin dans l’ancienne prison de la ville qui fut aménagé pour nous accueillir par les scouts eux mêmes .Les années passaient, et au mois d’aout 1969 fut décidée une sortie pour un groupe de 25 scouts choisis sur le volet .Je faisais partie du groupe qui prit le camion Ben Araar pour El guicha ce jour là. Un trajet que nous fîmes en douze heures de quatre heures du matin à la même heure l’après-midi. Nous installâmes le camp ; tout se déroulait selon le programme tracé.Les animateurs du camp était Si Med Rayane et le regretté Benadjilla Abderahmane .Ce séjour en campagne dura un mois complet et nous perfectionnâmes nos connaissances sur le tas .Nous en gardons encore de merveilleux souvenirs . Le retour à la maison ,fut prévu à la marche. Nous fîmes plusieurs étapes ;la première jusqu’à El gaeda en une journée entière .Elle fut dure et rude et nous fumes accueillis par des trombes de pluies divines qui firent couler un oued asséché et par la même occasion changèrent notre ordinaire .Ce soir là nous eûmes du poisson péché par nos soins au menu ;un pur bonheur qui ne s'oublie pas . Ce soir là aussi et grâce à la vigilance du regretté Chettouh Ziane qui nous ordonna d’installer le camp sur les hauteurs nous évitions la catastrophe de justesse car au cour de la nuit l’oued était monté très haut et était devenu très fort. Le 20 aout de cette année là nous célébrâmes la journée du « MOUDJAHID » à El gaeda par la levée des couleurs nationales et du discours du chef qui nous rappela le sacrifice de nos martyrs lors de la révolution et que nous ne devions jamais l’oublier au cour de notre vie.

La 2e étape du retour jusqu’à Tadjmout puis la suivante la Zaouia Azzouzi et de là jusqu’à Laghouat furent moins dures que la première .Mes compagnons dans cette pénible mais belle aventure étaient les suivants. Chettouh Rayane,Tahar Maiza,Abdi Laid rahimahoum Allah,Benamar Tahar , Sahraoui Med,Laghouati Tayeb,Hassen Med,Zahia Madani,Bahi Ahmed ,Benadjila Ladjieli,Takhi Nedjib et les deux regrettés Sebae Med et Daoudi Allah yarhamhoum.

Cet épisode de ma vie de scout changea tous mes objectifs .Un autre moi-même m’ait apparu ,j’étais plus endurci et je voulais que l’expérience vécue puisse continuer encore .(à suivre)

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Art et culture.

Repost 0
Commenter cet article