Le souvenir d'un talentueux handballeur.

Publié le 23 Novembre 2014

En ces douloureuses journées ou Laghouat vient de perdre subitement deux de ses merveilleux fils dans un intervalle très court .La tristesse et la désolation s'empara de tous ceux qui les ont connus .Dans des moments pareils de meurtrissures; les souvenirs resurgissent de notre mémoire et nous portent dans ces endroits sublimes que nous avons traversé au cour de notre vie et qui nous ont marqué à jamais malgré l'oubli.Ces songes merveilleux ont mené ma modeste personne dans le fameux stade annexe de Kraa farah au temps de mon enfance pour découvrir les handballeurs prestigieux qu'étaient Med Touhami Ben Boudour et cette pléiades d'adolescents de l'époque précurseurs d'un sport que Laghouat découvrait pour la première fois. C'était les matchs inter- clubs locaux(JSML,RCL)Association des coopérants,la Sothra etc...Des matchs d'une intensité sans égale menés dans un rythme fou,fou,fou.On appréciait le jeu de notre regretté Hadj Med Touhami à la souplesse et l’élégance incroyable .On admirait le jeu fournis par Hadj Ali,Gourine ,Bensalem Belmécheri (rahimahou Allah) et tous les autres aussi talentueux les uns que les autres qu'ils m'excusent de ne pas tous les citer.De ce fameux chaudron de Kraa farah ou les supporteurs se donnaient à cœur joie pour soutenir leurs équipes dans une sportivité et un fair- play extraordinaire;le plus merveilleux souvenir du handball à Laghouat sans aucun doute.Il y en a eu d'autres bien sur avec l’accession parmi l'élite nationale de nos clubs phares de cette période faste en réussite et succès sportifs .Le souvenir de notre ami et voisin Med Touhami reste vivant dans nos cœurs .Jeune il a tout donné pour le sport et sa ville;adulte, il restera un exemple pour nous tous en tant qu'enseignant et Imam. Il restera de lui ce qu'il a donné; ce sourire germé sur les yeux de son cœur,il restera de lui ce qu'il a semé qu'il a partagé aux mendiants du bonheur.Ce qu'il a semé en bonté et richesses en d'autres germera .Rahimaque Allah wa askanak fassiha djinaneh !

Rédigé par HMED B.

Publié dans #Hommage.

Repost 0
Commenter cet article